Alan Ganoo: «Qu’est-ce que Ramgoolam va encore faire à Londres ?»

Avec le soutien de

Navin Ramgoolam a quitté le pays hier soir, afin d’assister aux funérailles de l’ancienne Premier ministre britannique, Margaret Thatcher. Le leader de l’opposition estime que ce voyage est déplacé face à la situation dans laquelle vit le pays.

Alan Ganoo a sévèrement critiqué le Premier ministre, Navin Ramgoolam, qui a choisi de se rendre à Londres afin d’assister aux obsèques de Margaret Thatcher. C’était hier, mardi 16 avril, lors d’un congrès de mobilisation de l’alliance Mouvement militant mauricien-Mouvement socialiste militant (MMM-MSM) en vue du rassemblement du 1er mai, au Collège Renaissance, Rivière-du-Rempart.

Le leader mauve se demande si Navin Ramgoolam n’a pas d’autre priorité après les inondations meurtrières du 30 mars dernier et les scandales financiers qui défraient la chronique depuis quelque temps.

«Qu’est-ce que notre Premier ministre va faire là-bas. Il y a eu onze morts récemment, il y a les scandales concernant l’affaire Whitedot. Est-ce qu’il n’y a pas suffisamment de problèmes ici ? S’il partait signer un accord qui aurait ramené de l’argent pour le pays, j’aurais pu comprendre. Il aurait très bien pu envoyer ses condoléances à travers notre ambassadeur en Angleterre. Samem ki apel misie Ramgoolam sa», martèle Alan Ganoo.

Le leader du MMM est également revenu sur les raisons qui, selon lui, ont été la cause des inondations meurtrières du 30 mars dernier. Il insiste sur la démission du ministre des Infrastructures publiques, Anil Bachoo et pour l’institution d’une commission d’enquête afin de situer les responsabilités de ce drame.

Quant aux funérailles de Margaret Thatcher, elles auront lieu ce mercredi 17 avril 2013, à la Cathédrale de Saint-Paul. La cérémonie sera suivie d’une «crémation en privé».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires