Air Mauritius : Ramgoolam ne nie pas des incidents répétés

Avec le soutien de

Le Premier ministre, a apporté des précisions à l’Assemblée Nationale sur la série d’incidents impliquant des appareils d’Air Mauritius depuis trois ans. Navin Ramgoolam a souligné, en même temps, que la sécurité reste la priorité du transporteur national.

Le chef du gouvernement, qui s’expliquait au cours de la Private Notice Question du leader de l’opposition, Alan Ganoo, ce mardi 11 juin, a fait état de quatre incidents depuis le 15 juin 2010.

Lors du premier, deux appareils, un A340 et un ATR 72, ont failli entrer en collision.  «Le pilote de l’Airbus a aperçu l’autre appareil sur son radar et a fait une manœuvre appropriée», a précisé le Premier ministre, qui devait ajouter qu’une enquête a eu lieu.
 
Les pilotes ont été interrogés par le département de l’aviation civile.  Aucune action disciplinaire n’a été nécessaire ni contre un  «Traffic Controller» ni contre les pilotes. Navin Ramgoolam, a affirmé qu’il a fait appel à la «Civil Aviation Authority» pour passer en revue ce rapport mauricien. Celui-ci devait mentionner que «a further independent analysis would not be productive».
 
Les trois autres incidents ont eu lieu, le 8 novembre 2012. Ils impliquent deux avions d’Air Mauritius à Johannesburg et deux vols ATR 72 en provenance de Rodrigues. «Des enquêtes ont été ouvertes et un rapport a été remis au directeur de l’aviation civile. Les deux autres rapports seront remis une fois bouclés», a poursuivi Ramgoolam. 
 
Le leader de l’opposition a souhaité une commission d’enquête sur la cause de ces incidents à répétition. Le Premier ministre, s’y est opposé en insistant longuement qu’Air Mauritius est, au niveau de toutes les grandes instances internationales du transport aérien, une compagnie réputée pour sa sûreté.
 
Une affirmation qui a suscité une vive protestation du député MMM, Steve Obeegadoo. Celui-ci devait se demander s’il faut qu’il y ait un accident pour prendre des mesures appropriées.
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires