Air Mauritius : Pravind Jugnauth réclame des comptes à Navin Ramgoolam et au PMO

Avec le soutien de

Le leader du Mouvement socialiste militant (MSM) a une nouvelle fois porté de graves allégations à l’encontre au chef du gouvernement. Lors d’une réunion à Pailles, il a accusé le Bureau du Premier ministre de ne pas régler ses dettes envers la compagnie nationale d’aviation.

Pravind Jugnauth a, lors d’un congrès de son parti à Pailles, le mardi 3 avril, formulé de nouvelles allégations contre Navin Ramgoolam. Devant une assistance de quelque 150 personnes, il a adressé deux questions au Premier ministre, laissant ainsi entendre que ce dernier a participé directement à la situation financière catastrophique dans laquelle se trouve Air Mauritius,

D’abord, il allègue que le Bureau du Premier ministre n’aurait pas réglé ses factures pour les services offerts par le transporteur national. Il demande donc à Navin Ramgoolam de révéler le montant des créances.

« Je rendrai public ce chiffre. Mais pour le moment je laisse un peu de temps à Navin Ramgoolam pour qu’il réponde à ma question », ajoute l’ancien ministre des Finances.

Pravind Jugnauth croit également savoir qu’un certain nombre de personnes proches du pouvoir bénéficieraient de billets gratuits d’Air Mauritius. Là aussi, il invite le Premier ministre à rendre public la liste de ceux qui auraient profité, selon ses dires, de largesses en pleine période de crise.

Comme à son habitude, le leader du MSM a égrené un chapelet d’accusations contre les ministres et les nominés politiques du Parti travailliste. Allégations de fraude et de vol à la Mauritius Duty Free Paradise, à la State Trading Corporation, mauvaise gestion et abus à State Investment Corporation, entre autres.

Parallèlement, Pravind Jugnauth accuse Navin Ramgoolam d’avoir octroyé une large superficie de terrain en bord de mer dans la région de Balaclava « à l’une de ses cousines ».

L’ancien ministre des Finances s’est aussi attaqué à un certain nombre de ministres et députés actuellement en poste. Rajesh Jeetah, Sheila Bappoo, Hervé Aimée, Yatin Varma, Abu Kasenally, Nita Deerpalsing pour ne citer que ceux-là, ont tour à tour été accusés de favoritisme ou de conflit d’intérêts.

Ce congrès auquel participaient également Sheila Grenade et Showkutally Soodhun marque le lancement de la campagne de mobilisation dans le cadre du meeting du 1e mai. Baboo Balgobin, présenté comme un ancien agent du PTr dans la région de Pailles, s’est aussi adressé à la petite foule.

L’argument principal des orateurs pour inciter leurs partisans à se déplacer à Port-Louis à l’occasion de la fête du travail est la présence de sir Anerood Jugnauth sur la plateforme commune Mouvement militant mauricien (MMM)-MSM. « Venez l’écouter. Il a beaucoup de choses à dévoiler », ont promis les orateurs.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires