Air Mauritius: le gouvernement enchaîne avec les mesures correctives

Avec le soutien de

Le gouvernement et le Conseil d’administration d’Air Mauritius multiplient les initiatives pour soutenir la compagnie d’aviation.

Le gouvernement se réjouit donc qu’un certain nombre de mesures ont déjà été prises par le conseil d’administration d’Air Mauritius. Ainsi le Risk Management Sub Committee a été restructuré et comprend maintenant tous les membres du Conseil d’Administration

Afin de donner l’exemple au plus haut niveau, le Conseil d’administration d’Air Mauritius a aussi pris la décision d’annuler avec effet immédiat les billets gratuits accordés aux anciens membres du Conseil d’Administration. Le nombre de billets accordés aux membres actuels du Conseil d’Administration a, lui, été ramené de 18 à 4 par an et ces billets ne seront émis qu’en fonction des places disponibles sur les vols. Les allocations des membres du Conseil d’administration sont de Rs 15 000 par mois.

Des dispositions ont été prises pour accroître la rigueur au niveau des opérations. Par exemple, rigueur absolue au niveau des surclassements, des excédents de bagage et des réductions sur les billets ainsi qu’un contrôle strict sur le stock à bord.

Dans le cadre de la mission qui lui a été confiée par le Premier ministre, Navin Ramgoolam, le vice-Premier ministre, ministre du Tourisme et des Communications Extérieures, Xavier Luc Duval, a, pour sa part, eu des consultations avec l’ensemble des parties prenantes de la compagnie nationale d’aviation.

«Air Mauritius fait face à une situation doublement difficile avec, d’une part, des pertes dues au hedging et, d’autre part, une crise économique globale qui affecte ses revenus. De nombreux secteurs d’activités à Maurice reposent sur la performance d’Air Mauritius. Le gagne pain de 2 500 employés et leurs familles en dépendent directement. La priorité de ces derniers jours a été de pourvoir aux besoins de financement, à la lumière des rapports d’expertise des consultants qui assistent actuellement la compagnie nationale d’aviation», explique-t-on dans un communiqué émanant du ministère du Tourisme.

Plusieurs rencontres ont également eu lieu avec les consultants concernant le financement de la compagnie non seulement en termes d’argent mais aussi en ce qui concerne la mise en vente de certains actifs non-essentiels de la compagnie. Le contrat de hedging a été analysé en profondeur et une rencontre a déjà eu lieu avec le représentant de Barclays Capital.

«Des sessions de travail ont été organisées avec des membres du Conseil d’administration, le Top Management (Leadership Team) et les représentants des syndicats, afin de définir, dans le dialogue et la concertation, un plan de redressement. Les consultations continueront sur une base régulière afin de suivre au plus près l’évolution de la situation. Aucun effort n’a été épargné pour trouver des solutions appropriées. Pour sa part, le Conseil des ministres a demandé aux membres des corps paraétatiques de voyager en priorité sur Air Mauritius», lit-on dans le communiqué.

D’autre part, pour faire face à la situation actuelle accentuée par la crise financière internationale, le gouvernement lance un appel au patriotisme et à la responsabilité de chaque Mauricien afin d’aider Air Mauritius à sortir de la crise.

«Le gouvernement se réjouit du soutien exprimé par les partenaires du tourisme à la compagnie nationale d’aviation, qui démontre leur solidarité et leur confiance dans l’avenir. Il est vital que tous les stakeholders: management, employés, syndicats, mais aussi l’opposition et le public en général assument pleinement leur responsabilité citoyenne. Le gouvernement qui compte sur la collaboration active des syndicats pour mettre sur pied ce plan de survie prendra en considération et avec grand sérieux, toutes les contributions positives. Une rencontre est prévue la semaine prochaine pour une session de travail», écrit-on au ministère du Tourisme.

Le gouvernement tient à réitérer sa confiance dans l’avenir d’Air Mauritius avec le soutien de tous les stakeholders. La restructuration concerne l’ensemble du personnel d’Air Mauritius et tous doivent être motivés pour réaliser les économies nécessaires. «Aucun effort ne sera épargné afin de saisir toutes les opportunités pour qu’Air Mauritius sorte plus forte que jamais de cette crise qui nous interpelle tous en tant que citoyens mauriciens. Nous envisageons ensemble l’avenir avec optimisme et nous comptons sur chaque Mauricien pour soutenir cet effort national et agir de manière responsable», conclut le bureau du ministre Duval.

(Photo:Lindsay Kadarasen )

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x