Ah-Fat dit avoir été approché par Ashit Gungah pour son intégration au PTr

Avec le soutien de

Après le président du Parti Travailliste (PTr), le trésorier allègue que le député orange Ashit Gungah l''aurait approché pour intégrer l''écurie rouge. Ce, à deux reprises. L''intéressé nie les faits et annonce des poursuites.

Les travaillistes persistent et signent. Après le président du camp des rouges, Patrick Assirvaden, c''est au tour du trésorier du PTr, Ah-Fat Lan Hin Choy, de soutenir que le député du Mouvement socialiste militant (MSM), Ashit Gungah, aurait voulu changer de camp.

« Ashit Gungah est venu chez moi, dans le nord de l''île, pour faire part de son intention de passer au Parti Travailliste. C''était il y a un an, à l''époque ou le MSM venait de quitter le gouvernement », confie Ah-Fat Lan Hin Choy à lexpress.mu. Il soutient qu''Ashit Gungah l''aurait contacté une nouvelle fois il y a trois semaines, durant la période où Paul Bérenger, leader du Mouvement militant mauricien (MMM), semblait prendre ses distances du MSM.

La« révélation » d''Ah-Fat Lan Hin Choy survient après la conférence de presse du Parti Travailliste (PTr) le samedi 18 août 2012. Patrick Assirvaden avait affirmé qu''Ashit Gungah, député de la circonscription No. 6 (Grand-Baie/Poudre-d''Or), lui aurait fait part de son « malaise » au sein du MSM.

Enfonçant le clou, Patrick Assirvaden soutient qu''Ashit Gungah se serait entretenu avec lui et lui aurait fait part de ses doutes. Il réagissait surtout après les propos du député orange lors d''un congrès du MSM à Petit-Raffray le mercredi 15 août.

« Ce que je sais, c''est qu''au vu des derniers événements sur la scène politique, Ashit Gungah voulait quitter le MSM. Il était en attente de certains événements au sein du Parti Travailliste. Il a fait certaines demandes que je ne peux vous divulguer au téléphone », lâche Ah-Fat Lan Hin Choy.

Ashit Gungah, lui, nie les faits. Il a annoncé, durant le week-end, des poursuites contre Patrick Assirvaden. Il déclare avoir été approché par des émissaires à plusieurs reprises et que, vu qu''il habite la circonscription de Navin Ramgoolam, beaucoup de personnes l''incitent à se rallier aux travaillistes. Il souligne avoir rejoint le MSM « durant la période la plus sombre de son histoire », soit en 1996, et qu''il n''a aucune intention de changer de parti.

Au sein de l''alliance MSM/MMM, l''on déclare que la posture de Patrick Assirvaden et d''Ah-Fat Lan Hin Choy n''est qu''une stratégie bien huilée pour semer la zizanie entre les deux partenaires. Des seconds couteaux rappellent que la dernière tentative a été celle de la députée Stéphanie Anquetil. Celle-ci avait déclaré que la députée orange Maya Hanoomanjee l''avait priée, à l''Assemblée nationale, de poser une question au Premier ministre sur le député mauve Alan Ganoo relative à l''enquête ouverte sur le racket au sein du Board of Investment (BOI).

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires