Agression post reportage M6 : Le dealer « Pablo Escobar » est désormais hors de danger

Avec le soutien de

Le soudeur Franco Edouard qui s’est vanté d’être un parrain de l’envergure du trafiquant colombien Pablo Escobar n’est plus sous respirateur artificiel. Il s’était retrouvé dans le coma dans la nuit de lundi à mardi après la diffusion de l’émission Enquête Exclusive. Son agresseur, Louis Jimmy Marthe (en médaillon), aussi connu sous le nom de Jimmy Colosso, est toujours recherché.

C’est le soulagement chez les proches de Franco Edouard, aussi dit Babylone. L’homme qui s’est vanté d’être le « Pablo Escobar » d’un faubourg de la capitale dans l’émission française Enquête Exclusive et qui a été tabassé par le véritable parrain de la zone, Louis Jimmy Marthe, est désormais hors de danger. Hospitalisé dans un état comateux aux petites heures de mardi, soit quelques minutes après la diffusion de l’émission sur M6, Franco Edouard était sous respirateur artificielle jusqu’à hier.

Ce n’est que ce jeudi 27 janvier que le personnel de l’hôpital Dr A.G Jeetoo l’a transféré de l’unité des soins intensifs à une salle normale. Son état n’est plus jugé grave et la police a revu sa priorité quant à la chasse à l’homme engagée contre Jimmy Marthe, dit Jimmy Colosso, un trafiquant de Subutex également à la tête d’un groupe de gros bras prénommé « Démolition ».

Une équipe spéciale de la CID de Port-Louis Nord avait été lancée aux trousses du trafiquant dès mercredi, le père de Franco Edouard l’ayant dénoncé dans une déposition au poste de police de Baie-du-Tombeau vers les 00h45 mercredi. La brigade antidrogue ainsi que les agents de terrain de la National Crime Intelligence Service (NCIS) sont sur les dents, mais pas de trace de Jimmy Colosso.

Les ports de plaisance sont sous surveillance et des agents en civil ont également été placés à proximité de la salle où Franco Edouard est sous observation, au cas ou... Cette affaire est suivie de très près par la brigade antidrogue, car l’émission de M6 sous-entendait qu’elle n’arrête que les consommateurs, laissant les trafiquants en liberté.

Outre Jimmy Colosso, les différents protagonistes qui ont été présentés dans le reportage réalisé par le journaliste Julien Négui seront interrogés d’ici la semaine prochaine. Le vieux toxicomane qui dit avoir besoin de ses doses quotidiennes a été identifié, de même que son fournisseur portant un T-Shirt représentant le continent africain.

Au sein de la brigade antidrogue, l’on soutient que les plans montrant « Pablo Escobar » ne sont qu’une mise en scène, un vrai parrain n’allant pas prendre le risque d’étaler sa marchandise et son réseau sur une chaine accessible à Maurice. Ce qui aurait poussé Jimmy Colosso à donner une leçon à Franco Edouard.

Reste maintenant aux hommes de l’adjoint au commissaire de police Ravin Sooroojebally d’interroger le vrai-faux « Pablo Escobar » pour savoir quelles sont les autres raisons qui ont poussé Jimmy Colosso à le frapper jusqu’à l’envoyer dans le coma. Est-ce aussi à cause d’un vol de Subutex ?

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires