Afghanistan : l''armée américaine éclaboussée par une nouvelle affaire de photos sordides

Avec le soutien de

Le Los Angeles Times a publié mercredi 18 avril des photos choc de soldats américains posant au côté de cadavres et de restes d''''insurgés afghans.

Le Pentagone assure qu''une enquête est en cours pour faire la lumière sur ces actes "inhumains", tandis que la Maison Blanche dénonçait l''attitude des soldats américains, jugée "répréhensible". Le président afghan Hamid Karzaï a condamné ces clichés. Selon lui, ce nouveau scandale justifie le transfert aux Afghans "dès que possible" de la responsabilité de la sécurité du pays.

Une photographie montrant deux soldats américains en uniforme, dont un souriant au premier plan, près d''un corps, était mercredi en une du site internet du quotidien américain. Cette photo "est l''une des dix-huit fournies au Times montrant des soldats américains posant avec des cadavres", explique le journal, qui affirme avoir reçu les photos d''un "soldat américain" qui souhaitait "attirer l''attention sur les problèmes de ''discipline'' et de ''commandement''".

Comme un trophée

Selon les révélations du Los Angeles Times, des soldats de la 82e division aéroportée américaine se sont photographiés avec des restes de kamikazes afghans dans la province de Zaboul, dans le sud-est du pays, en 2010. En février de cette année-là, plusieurs soldats, dépêchés pour relever les empreintes digitales et l''empreinte rétinienne d''un insurgé qui s''était fait exploser, se sont pris en photo alors que certains soulevaient les jambes déchiquetées. Cette photo, également publiée sur le site internet du journal, montre des soldats souriants arborer les restes humains comme un trophée.

Quelques mois plus tard, des hommes de la même section se sont à nouveau photographiés avec des cadavres d''insurgés. Un cliché montre notamment deux soldats posant en tenant la main d''un cadavre, majeur levé. Une autre montre un soldat serrer la main d''un homme barbu mort, rapporte le quotidien américain.

Série d’affaires

Cette affaire intervient à un moment délicat pour les forces de la coalition, après une série d''incidents venus entacher l''image de l''armée américaine en Afghanistan. En janvier, une vidéo montrant quatre soldats du corps d''élite des marines urinant sur des cadavres d''insurgés afghans avait suscité un tollé. Le mois suivant, l''incinération d''exemplaires du Coran dans la base militaire de Bagram, dans le nord de l''Afghanistan, avait conduit à plusieurs jours de manifestations violentes dans le pays.

En mars enfin, dans la province de Kandahar, c''est l''équipée meurtrière du sergent américain Robert Bales ( à gauche sur la photo) - accusé d''avoir assassiné dix-sept villageois dans leur sommeil, dont de nombreux femmes et enfants - qui a fait scandale.

Sources : Le Monde.fr, AFP &amp Reuters.

&nbsp

&nbsp

Le Monde.fr, AFP & Reuters.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires