Affaire Varma : Pas de remplaçant pour le moment

Avec le soutien de
Kushal Lobine, un des prétendants au fauteuil libéré par Yatin Varma.

Kushal Lobine, un des prétendants au fauteuil libéré par Yatin Varma.

Le  Premier ministre ne va pas remplacer Yatin Varma tout de suite. Si ses intentions restent mystérieuses à ce sujet, l’on note qu’hier soir, c’est l’avocat – et ministre de l’Agro-industrie –, Satish Faugoo qui a présenté le Revenue and Valuation Appeal Tribunal en l’absence d’un Attorney General.

Mais le malheur des uns faisant le bonheur des autres, ce ne sont pas les prétendants au poste prestigieux d’Attorney General qui manquent. Techniquement, tout – bon – avocat est qualifié. Ce poste est souvent utilisé pour récompenser un «ami» à qui l’on ne donne pas de ticket (comme Yatin Varma en 2010) ou qui perd aux élections (comme Rama Valayden en 2005).

Seul hic, il n’y a pas des masses d’avocats travaillistes ayant le profil de Yatin Varma, et un Navin Ramgoolam affaibli pourrait être tenté de se «conformer».Alors, l’avocat Sanjay Bhuckory pourrait faire l’affaire. L’ancien président d’Air Mauritius et exavocat de Navin Ramgoolam s’est rapproché de ce dernier ces derniers temps. L’on dit que l’épisode des confidences à Indira Manrakhan et l’affaire de hedging ont été «oubliés».

L’autre nom cité est celui d’Ashock Jugnauth. L’invité «surprise» du meeting du 1er Mai 2012 de Navin Ramgoolam est devenu depuis un partenaire inoffi ciel du gouvernement. Sa nomination au poste d’Attorney General sera une indication de l’importance que lui accorde le Premier ministre.

Kushal Lobine, actuel président de la Waste Water Management Authority, est un autre prétendant. Ce fidèle du PTr est très proche du tandem Nandanee Soornack – Rakesh Gooljaury.

Et si Navin Ramgoolam veut créer la surprise et être «sympa» envers son partenaire du PMSD, il pourrait décider de nommer Jacques Panglose à ce poste ! Excepté que les lobbies dont sont prisonniers ceux au pouvoir rendent ce genre d’option très improbable.

Et Nando Bodha dans tout cela ? Alors que le PTr essaie depuis un moment d’attirer le député du MSM, voilà une occasion qui pourrait intéresser cet avocat et lui faire oublier la chaleur du Sun Trust. Nando Bodha viendrait avec un siège en plus, donnant un peu plus de latitude au Premier ministre.

Bien évidemment, Navin Ramgoolam pourrait décider de nommer les avocats qu’il a actuellement au sein de sa majorité, ce qui lui donnerait l’occasion de nommer un ministre supplémentaire en remplacement. Ils sont Shakeel Mohamed, Satish Faugoo… et Jim Seetaram.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires