Affaire Nandanee: les journalistes Jimmy Jean-Louis et Bam Fareedun interrogés au CCID

Avec le soutien de

Convoqués par la police, deux confrères de Top FM, se sont rendus aux Casernes centrales ce matin. Depuis 10 heures, ils sont interrogés par les enquêteurs du Central CID suite à la plainte de la ministre Sheila Bappoo. En revanche, le leader du MSM, Pravind Jugnauth, également convoqué, ne s’y est pas rendu.

L’affaire Nandanee n’arrête pas de faire des vagues. A la veille de Noel, les deux journalistes de Top FM, Bam Fareedun et Jimmy Jean-Louis se retrouvent au Central CID. Ils sont accompagnés de leur homme de loi, Maneesh Gobin. L’interrogatoire fait suite à la plainte déposée par la ministre Sheila Bapoo.

Tout à commencer lors d’un point de presse du Mouvement socialiste militant (MSM), le vendredi 21 décembre dernier. En effet, le leader du MSM, Pravind Jugnauth est accusé de diffamation criminelle. La ministre considère que le député de l’opposition a sali l’image du gouvernement, dans une déclaration faite lors du point de presse, qui avait été diffusée sur les ondes de la radio privée Top FM.

C’est en commentant l’affaire Nandanee, le vendredi 21 décembre, que Pravind Jugnauth a enchaîné avec l’affaire de pédophilie alléguée au Mauritius Institute of Training and Development (MITD). Il a alors qualifié l’alliance Parti travailliste-Parti mauricien socialiste démocrate (Ptr-PMSD) de «gouvernement pédophile».

Pravind Jugnauth convoqué au CCID suite à cette accusation, ne s’est pas rendu aux Casernes centrales.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires