Affaire Moorghen: Ujodha porte plainte contre le constable Casimir

Avec le soutien de

Le constable Casimir (en blanc à g.) est accusé de diffusion de fausses nouvelles. Cela après avoir allégué avoir subi des pressions pour impliquer l’inspecteur Rajesh Moorghen dans l’affaire Azie.

Une vraie guerre entre policiers se dessine dans l’affaire Moorghen. L’inspecteur Ravind Ujodha a consigné une déposition contre le constable Christian Casimir au poste de police de Port-Mathurin, hier, dimanche 23 mars. Il l’accuse de diffusion de fausses nouvelles.

 
Dépêché à Rodrigues aux côtés de l’assistant commissaire de police Hemant Jangi, l’inspecteur Ujodha est responsable de l’enquête sur la falsification alléguée des dépositions d’un témoin et d’un accusé dans l’affaire Barthélemy Azie.
 
Le constable Casimir qui fait partie de l’escouade de l’inspecteur Rajesh Moorghen qui a élucidé ce meurtre 14 ans après les faits, a été arrêté. Il est provisoirement accusé d’avoir manipulé la déposition du père de la victime, Simon Azie. Il lui est reproché d’avoir fait dire au vieil homme qu’il comptait poursuivre le commissaire de police Dhun Iswur Rampersad.
 
Vendredi, le constable Casimir s’est laissé aller à des confidences sur une radio privée, soutenant avoir subi des pressions pour impliquer son ancien chef d’équipe, l’inspecteur Moorghen. 
 
Dans sa déposition d’hier, l’inspecteur Ujodha a qualifié ces propos de mensongers. Avec deux autres policiers déjà arrêtés, Rajesh Moorghen risque, à n’importe quel moment, de se retrouver dans la même situation.
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires