Affaire MITD: Hemandar Madhow de nouveau suspendu après un entretien accordé à l’express

Avec le soutien de

Le président de la Mauritius Institute for Training and Development (MITD) Employees’ Union a été, une nouvelle fois suspendu de ses fonctions ce jeudi matin. Il est accusé d’avoir terni l’image de l’institut dans une interview parue dans l’express du 14 mai.

C’est en se rendant au travail ce jeudi 16 mai, que le syndicaliste, Hemandar Madhow a pris connaissance de sa suspension en tant que «departmental manager» du MITD. Toutefois, sa suspension est effective depuis le lundi 13 mai. Il explique que s’il en a pris connaissance que depuis ce matin, c’est qu’il était en congé depuis le début de la semaine.

La lettre de suspension fait état de quatre charges qui ont été retenues contre le président du MITD. Outre d’avoir terni l’image de l’institution, il lui est reproché d’avoir ignoré les conclusions du Fact Finding Commitee sur les allégations de pédophilie impliquant un ex-enseignant et son élève et aussi de s’être servi de sa position de syndicaliste pour critiquer l’institution.

Le syndicaliste fait actuellement une déposition au poste de police de Rose-Hill comme «precautionary  measure» dans le but d’informer que ce n’est qu’aujourd’hui qu’il a reçu sa «interdiction letter».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires