Affaire MedPoint : Rashid Beebeejaun se tient à la disposition de la commission anticorruption

Avec le soutien de

Le vice-Premier ministre n’a pas tardé à réagir&nbsp par le biais d’un communiqué de presse à l’information de lexpress.mu selon laquelle il avait investi dans la clinique MedPoint. Il a affirmé qu’il n’a rien à se reprocher et se dit prêt à répondre aux questions des enquêteurs.

Le vice-Premier ministre, ministre de l’Energie et des services publics réagit à l’article publié sur lexpress.mu ce jeudi 18 août sous le titre de «Rashid Beebeejaun actionnaire de Medpoint Ltd via la société familiale Medinvest ». C’est aux environs de 15hrs40 qu’un communiqué a été envoyé à toutes les salles de&nbsp rédaction par le bureau du vice-Premier ministre.

Rashid Beebeejaun affirme qu’il n’a rien à voir avec « l’affaire Medpoint » et reste à la disposition de la commission anticorruption (ICAC). Il n’apporte, toutefois, aucun démenti à l’information principale de lexpress.mu.

Il n’apporte pas, non plus, aucun&nbsp éclaircissement sur les questions soulevées par cet article. Le vice-Premier ministre réserve ses explications aux enquêteurs de l’ICAC qui travaillent sur le rachat de la clinique MedPoint par l’Etat au coût de Rs 144,7 millions.

« Je viens d’apprendre que la presse a cité mon nom au sujet de l’affaire MedPoint. Je tiens à souligner avec force que je n’ai rien à me reprocher. Je me tiens à la disposition de l’ICAC dans le respect le plus strict du fonctionnement indépendant des institutions, pour toute précision ou information afin d’établir les faits et la vérité sur cette affaire », écrit Rashid Beebeejaun.

Si ce dernier « vient d’apprendre » qu’il a été présenté comme un actionnaire de la clinique MedPoint à travers la société Medinvest, il convient de souligner que Rashid Beebeejaun a été mis au courant,&nbsp depuis mardi dernier, de la préparation de l’article en question.

Il a n’a pas jugé utile, cependant, de répondre à nos nombreuses sollicitations. Un fax, très explicite sur les informations qui ont été publiées ce matin, expédié à son bureau la veille, est également resté sans réponse.

&nbsp


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires