Affaire MedPoint : Pravind Jugnauth inculpé pour conflit d’intérêts en cour de Port-Louis

Avec le soutien de

Le leader du MSM a été traduit en cour de Port-Louis aux alentours de 15h45. Il a été libéré sur parole mais doit se présenter au tribunal demain matin pour s''''acquitter d’une caution.

Sa convocation « under warning » à la Commission anti-corruption s’est finalement soldée par une inculpation en cour de Port-Louis. Pravind Jugnauth, l’ex-ministre des Finances, a été traduit devant le tribunal de deuxième instance vers les 15h45 ce jeudi 22 septembre, dans le cadre de l’enquête sur l’acquisition de la clinique MedPoint. Il a été inculpé de conflit d’intérêts en vertu de l’article 2 et 3 de la Prevention of Corruption Act (POCA).

La Commission anti-corruption lui reproche d’avoir décaissé Rs 144,7 millions&nbsppour l’achat de la clinique MedPoint,&nbspancienne propriété du Dr Kishan Malhotra, le mari de sa soeur, Shalini. S''il y a conflit d''intérêts, c''est parce que sa soeur détient 86 983 actions en son nom, soit 23,59 % des parts dans l''établissement.

C’est dans une ambiance survoltée que le leader du Mouvement socialiste militant (MSM) a fait son entrée à la New Court House. Ses sympathisants qui&nbspont fait le pied&nbspde&nbspgrue devant le&nbsptribunal depuis&nbspla mi-journée&nbspne digèrent pas la décision de la Commission anti-corruption de l''inculper et surtout de la police qui a dressé un cordon de sécurité autour du tribunal, leur interdisant l’accès&nbspà l’intérieur. « Beebeejaun ek Jeetah koté », ont-ils scandé.

La caisse du tribunal étant fermé depuis 15h45, Pravind Jugnauth a été libéré sur parole contre la signature d''une reconnaissance de dettes de Rs 10 000. Il devra se présenter de nouveau devant le magistrat demain matin pour s''acquitter de sa caution.

Maya Hanoomanjee, l’ex-ministre de la Santé, également inculpée dans le cadre de cette affaire, indique à Radio One avoir tenu à être présente en&nbsp cour pour témoigner de sa solidarité envers son cousin et leader. Elle explique que Pravind Jugnauth et elle-même sont innocents et que la justice triomphera.&nbsp

Le leader du MSM&nbspn''a pas voulu faire de commentaires à sa sortie du&nbsptribunal. Il a&nbspdonné rendez-vous à la presse et à&nbspses partisans à&nbspLa Tour Koenig, à Pointe-aux-Sables,&nbspà 19 heures, où il animera un congrès.&nbsp«Vine&nbspLa&nbspTour Koenig&nbsptanto, mo pou dire tout »,&nbspa-t-il lancé.&nbsp

Sunil Dowarkasing,&nbspancien conseiller au ministère des Finances,&nbspqui lui-même a saisi la Cour suprême pour ne pas être entendu par la Commission anti-corruption, estime qu''avec l''inculpation de son leader « l''avenir s''annonce très sombre pour le pays ».&nbspIl annonce que les partisans du Sun Trust vont se mobiliser et provoquer «des agitations dans le pays».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires