Affaire MedPoint : Bérenger réclame la publication des procès-verbaux du Conseil des ministres

Avec le soutien de

Paul Bérenger réclame que les procès-verbaux du Conseil des ministres depuis 2010 ayant trait à l’achat de la clinique MedPoint soient rendus publics.&nbsp&nbsp Le Mouvement militant mauricien (MMM) a également commenté la situation économique locale lors de sa conférence de presse tenue ce samedi, 27 août.

Pour Paul Bérenger, leader du MMM et de l’opposition, la population veut et a droit à la vérité en ce qui concerne le dossier qu’il considère comme&nbsp le « scandale du siècle ».&nbsp Et selon lui, le seul moyen de faire la lumière sur l’affaire MedPoint est de publier les procès-verbaux des réunions où l’achat de la clinique par l’Etat au coût de Rs 144 millions a été discuté.&nbsp Et ce, dit-il, avec dérogation exceptionnelle de l’Official Secrets Act.

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM, ce samedi 27 août, à l’hôtel Le Labourdonnais, à Port-Louis, le leader des mauves a, dans un premier temps, évoqué ce qu’il a qualifié d’«importantes révélations» du Mouvement socialiste militant (MSM) durant de la semaine écoulée.

« Le MSM a vainement tenté de convaincre au Premier ministre de ne pas aller de l’avant avec l’acquisition de la clinique MedPoint », a repris Paul Bérenger.&nbsp Il devait également ajouter que si le Premier ministre refuse de rendre public les minutes of proceedings des réunions où l’achat de la clinique MedPoint a été abordé, «cela équivaudrait à une confirmation des révélations du MSM

Parlant de la situation économique, Paul Bérenger considère qu’elle a atteint un niveau critique par la faute d’un gouvernement – Parti Travailliste&nbsp / Parti mauricien social démocrate (PMSD)&nbsp « Depuis 2008, la commission économique du MMM tire la sonnette d’alarme sur ce semblant de reprise de l’économie à la suite de la crise qui a secoué l’Europe et les Etats-Unis », a souligné le leader de l’opposition.

Selon lui, le gouvernement a fait preuve de naïveté en pensant que « la crise économique était dernière nous après la légère reprise de 2009 et 2010.&nbsp La commission économique du MMM avait mis le gouvernement en garde en soutenant que nous étions toujours dans l’œil du cyclone et que la crise allait revenir.&nbsp Cette fois, nous vivons une deuxième étape de la crise », dit-il .

Le porte-parole du MMM a rappelé qu’en août 2008, la commission économique des mauves avait proposé au gouvernement d’investir 50 % de nos réserves en devises étrangères dans l’or et regrette que cette suggestion n’ait pas été retenue. « Aujourd’hui le prix de l’or a considérablement augmenté et Maurice aurait accumulé un profit de Rs 70 milliards.&nbsp L’histoire retiendra celui qui a fait le pays passer à côté d’une occasion en or », a-t-il conclu.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires