Affaire Gros Derek : Cehl Meeah ira à la police si le Premier ministre n’agit pas d’ici vendredi

Avec le soutien de

Cehl Meeah, lance un ultimatum au Premier ministre. Si rien n’est fait d’ici vendredi matin, il divulguera les informations qu’il détient sur l’implication alléguée d’un ministre, au Central Criminal Investigation Division (CCID).

Plus de 48 h après sa rencontre avec le Premier ministre et après lui avoir remis des documents sur « un transfert suspect de fonds de Rs 25 millions par un ministre », le leader du Front solidarité mauricien s’impatiente. Il donne jusqu’à 10 hrs, ce vendredi 30 novembre au Premier ministre pour agir et réclame l’arrestation du ministre qu’il a dénoncé.

Il annonce qu’il se rendra au CCID où il divulguera officiellement les informations qu’il dit détenir.

« Si le Premier ministre, qui est en présence de tous les renseignements, ne fait rien je prendrai les initiatives qui s’imposent. Il y a une attente de la population», soutient Cehl Meeah.

C’est en présence de son avocat, Me. Raouf Gulbul, que le député et leader du FSM s’est adressé à la presse, ce mercredi 28 novembre.

L’homme de loi a repris les propos de son client à l’effet que le transfert aurait eu lieu dans les jours qui ont suivi la réclamation de Rs 20 millions de la Mauritius Revenue Authority à Dereck Jean Jacques, dit Gro Derek.

Cehl Meeah détiendrait des « documents authentiques » qui confirment ce transfert. Selon le leader du FSM, deux autres parlementaires auraient également procédé à des transactions bancaires importantes au cours de la même période. Il affirme désormais qu’il ne sait pas si ces mouvements sont liés à l’affaire Gro Derek, mais s’étonne de la chronologie des événements.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires