Affaire Gro Derek : Ramgoolam invite Cehl Meeah à se rendre à la police dès aujourd’hui

Avec le soutien de

Dans une déclaration à la presse, le Premier ministre Navin Ramgoolam, a affirmé que les informations&nbsp de Cehl Meeah «ne sont pas fondées». Ce dernier allègue qu’un ministre serait impliqué dans une histoire de transferts bancaires qui serait liée à l’affaire Gro Derek.&nbsp "Faux", a répondu le chef du gouvernement.

Le Premier ministre a fait une déclaration publique ce jeudi après-midi 29 novembre 2012, à la veille de la fin d’ultimatum lancé par le leader du Front solidarité mauricien (FSM), Cehl Meeah. Ce dernier&nbspdit détenir des preuves qu’un ministre, un député de la majorité et un proche du pouvoir sont impliqués dans des transferts de fonds qui pourraient être liés à l’affaire Gro Derek. Il a menacé, hier, de livrer les noms à la police si le Premier ministre n’agit pas jusqu’à 10 heures vendredi 30 novembre.

Le chef du gouvernement n’est, cependant, pas convaincu des informations fournies par le leader du FSM. «Le député Cehl Meeah m’a transmis sur papier les initiales d’un ministre soi-disant impliqué dans une affaire de transfert d’argent d’une banque à une autre, juste après que la Mauritius Revenue Authority a demandé un ordre de saisie des avoirs de Gro Derek.&nbsp A la lumière des renseignements que j’ai obtenus de ces institutions, je suis en mesure de dire que les informations du député Cehl Meeah ne sont pas fondées», a soutenu Navin Ramgoolam à nos confrères.

Le Premier ministre a poursuivi en invitant le député à se rendre à la police sans tarder. «J’invite l’honorable Celh Meeah à&nbsp faire une déclaration, non pas demain, mais dès aujourd’hui, à la police et de remettre tous les documents en sa possession», devait dire Navin Ramgoolam.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires