Affaire du temple derrière la maison de Ramgoolam: Dulthuman donne raison au PM

Avec le soutien de

Le président de la Sanathan Dharma Temples Federation se range du côté du Premier ministre. Il décrit le Kalimaye à l’arrière de la maison de Navin Ramgoolam comme une construction illégale.

Il précise également que le groupe de personnes qui gère ce temple n’est pas affilié à son association.

La réaction de Somduth Dulthuman était très attendue. Et c’est sans aucune surprise qu’il s’est rangé du côté de Navin Ramgoolam. Mais, il donne les raisons qui ont influencé sa prise de position. Que le Premier ministre eut été Paul Bérenger ou Anerood Jugnauth, Somduth Dulthuman confie qu’il aurait réagi de la même façon. «Un Premier ministre doit être en sécurité. Il suffit de grimper sur un des mûrs qui entourent le Kalimaye pour avoir une vue sur la maison du Premier ministre.

Et on ne sait pas quels sont les individus qui fréquentent ce temple», explique Somduth Dulthuman.

Outre la sécurité du Premier ministre, Somduth Dulthuman donne également d’autres raisons qui le poussent à décrier l’action des fidèles du Kalimaye de St-Paul. Primo, les fidèles avaient le droit d’y prier tant qu’ils n’effectuaient pas de construction. Deuzio, ce temple n’est pas affilié à la Sanathan Dharma Temples Federation.

Tertio le rapport Domah, rédigé suite aux inondations de Mon Goût, est clair sur le fait que toutes les constructions aux abords des rivières sont illégales.

Somduth Dulthuman ne s’arrête pas là. Il allègue même que le pandit (prêtre) du temple n’en serait pas un. Pour lui, il ne s’agirait que d’un simple «traiteur». Et il envisagerait aussi de convoquer ce soi-disant pandit pour un examen dont le résultat démontrerait «qu’il n’est pas un pandit.» Et d’ajouter que ce dernier n’a pas le droit d’inciter les fidèles à prier sur la rue.

«Un endroit sale où on voit même des chiens errants traverser», s’indigne Somduth Dulthuman. D’autant plus que, selon la Sanathan Dharma Temples Federation, ces séances de prières incommoderaient le voisinage, qui est composé de personnes de plusieurs autres communautés.

Par ailleurs, Somduth Dulthuman a aussi tenu à prévenir Harish Boodhoo que ce sera «so dernier lagar» s’il tente de manifester devant la maison du Premier ministre. Pour Somduth Dulthuman, Harish Boodhoo et d’autres essaieraient de politiser cette affaire, alors que la Sanathan Dharma Temples Federation est prête à trouver une solution à ce dilemme en donnant aux «fidèles un autre endroit pour construire leur Kalimaye. Une construction légale.»


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires