Affaire de la chambre 216 : le père de la mineure ne témoignera pas

Avec le soutien de

La magistrate Véronique Kwok Yin Siong Yen a rejeté, ce jeudi 21 juin, la motion logée par les avocats de la poursuite. Ils réclamaient que Mamade Abdool Careem, le père de l’adolescente impliquée dans le procès contre Cehl Meeah, soit appelé à la barre des témoins.

Le père de « Shenaz » ne sera pas appelé à la barre des témoins dans le procès intenté contre le député Cehl Meeah pour détournement de mineure. C’est ce qu’a statué la magistrate Véronique Kwok Yin Siong Yen siégeant en Cour intermédiaire, ce jeudi 21 juin 2012.

La poursuite avait logé une motion pour appeler Mamade Abdool Careem à la barre. La défense, représentée par Me Raouf Gulbul, avait objecté, estimant qu’un témoin ne peut être appelé deux fois dans le cadre du même procès pour être contre-interrogé. L’audience reprendra le 25 juillet 2012. « Shenaz » accompagnée de sa mère seront appelées à la barre des témoins.

Cehl Meeah est accusé d’avoir, « without the consent of the legal custodian, take away a child », le 16 juillet 2010, à l’hôtel Victoria, à Pointe-aux-Piments. Le leader du Front solidarité mauricien avait emmené la jeune fille, alors âgée de 16 ans, dans la chambre 216 de l’établissement sans le consentement de ses parents.

Mamade Abdool Careem avait d’abord porté plainte contre Cehl Meeah en juillet 2010 pour avoir offert, sans sa permission, un séjour à l’hôtel Victoria à sa fille mineure. Il a ensuite déclaré le député avait « sauvé » son enfant du suicide.

Celle-ci faisait une dépression après que son petit ami l’eut quitté. Et au lieu de se rendre à Rodrigues avec des amis comme elle l’avait prétendu, elle s’était rendue dans cet établissement cinq-étoiles de Pointe-aux-Piments.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires