Aéroport : Enceinte, elle est interdite d'accès à son poste

Avec le soutien de

Affectée aux services de douane au nouveau terminal, une jeune femme a contesté le fait de passer au scanner régulièrement car elle est enceinte de cinq mois.

Enceinte de cinq mois, elle s’est vu interdire l’accès à son lieu de travail. La raison : cette douanière affectée au nouveau terminal de l’aéroport SSR a refusé de passer à travers le détecteur de métaux qui lui permet d’accéder à son bureau. 
 
«Je crains que les rayons du scanner ne soient nocifs à la santé de mon bébé. Je ne veux pas prendre de risque», confie cette trentenaire enceinte de cinq mois. Du coup, elle a aussi informé son employeur car elle travaille à la douane au nouveau terminal de l’aéroport SSR à Plaisance. Et les scanners sont très présents pour chacune de ses allées et venues. Cependant, elle s’est vu interdire l’accès à son lieu de travail.
 
La jeune femme a porté plainte à la police de l’aéroport. Sollicitée, Shyamili Ramgolam, Health & Safety Officer de la Mauritius Revenue Authority, dit être au courant du problème et affirme qu’«on travaille dessus». Du côté de l’aéroport, on explique que les procédures de sécurité sont mises en place avec l’accord des autorités. Et que le fabricant leur a donné la garantie que le détecteur de métaux ne représente aucun danger. Toutefois, suggère le Dr Hemma Ramtohul-Goreeba, médecin du travail, «pour être plus sûr, peut-être que ce serait bien que la femme enceinte l’évite».
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires