Accusation de sédition: Pravind Jugnauth attendu au Central CID à 11 heures ce matin

Avec le soutien de

Pravind Jugnauth sera bel et bien présent à son rendez-vous au «Central Criminal Investigation Department» (CCID), ce jeudi 3 janvier. Son homme de loi, Me Roshi Bhadain annonce leur arrivée aux Casernes centrales pour 11 heures.

«Mon client se rendra, ce jeudi 3 janvier, au CCID, bien que la police pe fane», a déclaré Me Roshi Bhadain. «Il répondra aux questions dans une totale transparence tout en exigeant que ses droits constitutionnels en tant que citoyen soient respectés», ajoute-t-il.

Le leader du Mouvement socialiste militant (MSM) avait été arrêté le mercredi 26 décembre, après que la ministre de la Sécurité sociale, Sheila Bappoo, a fait une déposition contre lui. Il lui est reproché d’avoir tenu des propos séditieux lors d’un point de presse, le vendredi 21 décembre dernier.

Pravind Jugnauth avait demandé que la police mette à sa disposition l’intégralité de l’enregistrement de sa conférence de presse, de même qu’une transcription fidèle, pour répondre aux questions des enquêteurs.&nbsp La défense a-t-elle en sa possession desdits documents ? Interrogé Roshi Bhadain n’a voulu rien divulguer à ce sujet. «Je ne veux pas aborder cet aspect de l’enquête policière à ce stade», a-t-il répondu

Au cas où Pravind Jugnauth faisait l’objet d’une inculpation formelle, des réactions sont attendues sur l’échiquier politique. Le leader du MSM se dit, pour sa part, convaincu qu’il est la victime d’une «vendetta politique». C’est, affirme-t-il, parce qu’il s’est livré à des commentaires sur l’activiste rouge Nandanee Soornack que la police l’a arrêté.


&nbsp

Marc ATCHIANE

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires