Accord entre Apavou et Sun Resorts : Atma Shanto craint le licenciement de 275 travailleurs

Avec le soutien de

Selon le syndicaliste Atma Shanto, accorder la gestion des hôtels Apavou à Sun Resorts provoquera le licenciement de 275 travailleurs. Une manifestation est prévue le mardi 24 mai devant l’hôtel Ambre, Belle-Mare.

Des licenciements sont à craindre, estime, Atma Shanto, négociateur à l’Organisation of Hotel, Private Club &amp Catering Workers Unity (OHCWU). Ce syndicat prévoit une manifestation le mardi 24 mai devant l’hôtel Ambre, à Belle-Mare. Le syndicat s’oppose fortement à la décision du groupe Apavou de céder la gestion de ses hôtels au groupe Sun Resorts et à Tui Travel France.

Selon Atma Shanto, cela portera préjudice aux employés de l’hôtel Ambre et ceux de l’Indian Resorts and Spa. En effet, la gestion de Ambre Resorts &amp Spa a été confiée à Sun Resorts et celle de l’Indian Resorts &amp Spa, à l’agence de voyage Tui Travel France.

Lors d’une conférence de presse de la Fédération des Travailleurs Unis (FTU) ce jeudi 19 mai, à Port-Louis, Atma Shanto a demandé au gouvernement de rejeter le deal entre Apavou et Sun Resorts. « Cet accord a pour but de consolider la richesse ces deux parties », a-t-il souligné.

Dans une lettre adressée au Premier ministre et au ministre du Travail, Shakeel Mohamed, Atma Shanto a affirmé que l’hôtel Ambre devrait cesser ses opérations à partir de juin pour reprendre en octobre 2011. « Sun Resorts Ltd envisage de licencier 275 travailleurs de l’hôtel Ambre, avant un nouvel exercice de recrutement en octobre 2011, qui sera effectué par Sun Resorts Ltd », a-t-il fait ressortir.

Le syndicaliste est aussi revenu sur le fait que 125 travailleurs de l’hôtel Ambre ont été licenciés en février 2009. « Ce sont les premières victimes des amendements aux lois du travail », a-t-il dit. Atma Shanto déplore qu’il n’y ait eu aucune réaction de la part du ministre Travail, Shakeel Mohamed, à ce sujet. « J’ai également été informé que M. Apavou envisage actuellement de se recycler dans le domaine de la construction », a ajouté Atma Shanto.

« Nous n’avons nul autre choix que de manifester devant l’hôtel Ambre, mardi prochain pour afficher notre mécontentement. Nous prévoyons des actions bien plus musclées par la suite », a-t-il affirmé. Entre-temps, une réunion aura lieu dans les jours à venir entre Atma Shanto et Armand Apavou, cela en présence d’un représentant légal, Me Yousouf Mohamed.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x