Accidents de la route : Navin Ramgoolam annonce des mesures sévères et impopulaires

Avec le soutien de

&nbspLe Premier ministre est convaincu que ses services arriveront à réduire le nombre d’accidents fatals sur les routes. Il prévient que les mesures qui seront initiées en ce sens seront loin d’être populaires.

Navin Ramgoolam affiche la confiance quant à son engagement dans le combat contre le nombre croissant d’accidents de la circulation qui occasionnent des morts d’homme. Il se dit sûr que les mesures annoncées par le gouvernement depuis le début de l’année apporteront un résultat positif dans la lutte pour réduire le nombre de victimes sur les routes.

Le chef du gouvernement a rappelé qu’une unité spéciale a été créée sous l’égide de ses services. Il a réitéré son entière confiance en la personne de Ben Buntipilly, qui dirige ce service dont l’objectif est de sécuriser les routes pour les usagers.

« Je suis sûr que nous pourrons réduire le nombre de morts sur nos routes», a-t-il déclaré, ce mercredi 29 juin. Le Premier ministre participait à la cérémonie d’inauguration de la route d’accès vers Moka, à Réduit, lorsqu’il a fait cette déclaration.

Lors de son discours, Navin Ramgoolam a comparé le taux de mortalité sur les routes mauriciennes à ceux des pays développés. Si dans la plupart des pays occidentaux ce taux est d’un mort pour chaque 10 000 accidents, à Maurice il est de presque 5 morts pour le même nombre d’accidents a expliqué le Premier ministre.

«C’est pourquoi il faudra un remède de cheval pour combattre ce problème. Et les mesures qui seront prises ne seront pas populaires», a affirmé le chef du gouvernement.

Le Premier ministre&nbsp a ensuite énuméré les nombreuses mesures qui seront bientôt mises en œuvre. Il a cité, entre autres, la révision du processus d’allocation de permis de conduire, une nouvelle formule pour la certification des véhicules et l’entrée en vigueur du permis à point.

Il a aussi fait ressortir qu’au moins une quinzaine d’entorses au code de la route seront prises en compte pour la réduction des points du permis de conduire du contrevenant. Navin Ramgoolam a lancé une mise en garde à ceux qui perdront tous les points de leur permis. Ils devront obligatoirement repasser par un centre de formation qui sera, d’ailleurs spécialement aménagé à cet effet.

Navin Ramgoolam a confirmé son intention de durcir la législation afin de punir plus sévèrement les entorses au code de la route.

A noter que la nouvelle route d’accès à la région de Moka est déjà opérationnelle depuis plusieurs semaines.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires