Accident de Sorèze : deux faux passagers arrêtés pour entrave à l’enquête policière

Avec le soutien de

Satyendra Peerthum et Vimhy Ramsamy ont été arrêtés pour avoir prétendu être dans l’autobus de la Compagnie national de transport accidenté à Sorèze, le 3 mai.  

  
Alors que les enquêteurs sont en possession du ticketing machine de l’autobus de la CNT, accidenté à Sorèze, faisant état de 51 passagers, ils se sont retrouvés avec deux «clandestins», à savoir  l’historien Satyendra Peerthum, 37 ans, et Vimhy Ramsamy, 31 ans.
 
 
Satyendra Peerthum a été appréhendé en premier pour avoir prétendu avoir effectué le trajet entre Solferino, Vacoas, où il habite, et Sorèze ce matin-là. Il avait été entendu après avoir publié un récit détaillé du drame dans la presse, trois jours plus tard.
 
 
Quant à Vimhy Ramsamy, elle s’était rendue au Mauritius Institute of Education, à Réduit, pour récupérer un certificat académique. Elle a alors rencontré une connaissance et ils ont déjeuné au Caudan Waterfront. De peur d’être grondé par son mari, elle s’est acheté une minerve et des bandages dont elle s’est servie pour s’enrouler les mains et les jambes, déclarant à ce dernier qu’elle était un rescapé de l’accident. 
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires