Accident de Sorèze: consigne de la CNT pour prendre plus de passagers ?

Avec le soutien de

Ils ont été «forcés» de transporter un maximum de passagers. C’est ce qu’allègue le receveur du bus de la CNT impliqué dans l’accident mortel de Sorèze. Ironie du sort, la police avait demandé à ce que ce dernier soit poursuivi pour avoir admis des passagers en trop à bord du bus.
 
«La Compagnie nationale de transport a toujours été au courant du nombre de passagers qu’on transporte chaque jour. Une fois le service terminé, les données de mon distributeur de ticket sont entrées dans le système de la CNT, donc ils savent exactement combien de passagers on a transporté pendant la journée» affirme à l’express Ram Bundhoo, le receveur du bus de la Compagnie nationale de transport (CNT) impliqué dans l’accident mortel de Sorèze survenu le vendredi 3 mai dernier. Toujours selon les dires du receveur, «dans certains cas, on nous dit que si nous avons des amendes, nous serons remboursés».  
 
Toutefois, la police, elle, a soumis son rapport au Directeur des poursuites publiques, recommandant que Ram Bundhoo soit poursuivi pour avoir admis… six passagers de trop à bord de son bus ce jour fatidique. Son avocat, Me Viren Ramchurn, estime, pour sa part, qu’en recommandant ces poursuites, la police ne fait que «add insult to injury». «C’est incroyable. C’est plutôt à la CNT de reconnaître qu’il y a eu négligence de sa part», soutient l’homme de loi.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires