Accident au Morne : la route submergée fait deux morts et trois blessés

Avec le soutien de

Un accident de la route est survenu dans la journée du mardi 14 juin, faisant deux morts et trois blessés, sur la route principale du Morne. Le drame s’est joué lorsque le minibus dans lequel se trouvaient ces habitants de Baie-du-Cap a tenté d’éviter une étendue d’eau au milieu de la route, avant d’entrer en collision contre un arbre.

La route s’est révélée une fois de plus meurtrière ce mardi 14 juin. Deux morts et trois blessés, tel est le lourd bilan de cet accident de la route survenu sur la route principale du Morne, en ce jour de pluie. Cheong Liong Kim Cheong Fon Youn, 39 ans, au volant d’un minibus et Louis Richard Désiré, 26 ans, l’un des quatre autres passagers, ont été tués sur le coup. Leur décès a été constaté par les services d’urgence qui ont été dépêchés sur les lieux, ainsi que les pompiers et une équipe de la Scene of Crime Office (SOCO).

Les autres passagers ayant été transportés à l’hôpital Victoria à Candos sont : Balliram Ramma, Steeve Labonne et Santaram Luximon. Tous habitent la région de Baie-du-Cap, et ce matin-là, comme à l’accoutumée, ils avaient pris place à bord du minibus pour aller travailler sur un chantier de construction à Pointe-aux-Sables.

Toutefois, raconte Brigitta, la sœur de Louis Richard Désiré, ce dernier avait mal à la gorge et prévoyait de ne pas aller travailler. « Il m’avait déjà prévenue, la veille, qu’il n’allait pas se rendre au travail mardi, car il était souffrant. Il n’a cessé de se plaindre des maux de gorges », raconte Brigitta Désiré avant de poursuivre : « Mais ce matin (mardi), son patron l’a appelé et l’a prévenu qu’à cause du mauvais temps, un bon nombre d’ouvriers ne se rendraient pas sur le lieu de travail et qu’il devait le dépanner ». Ayant déjà pris un jour de congé le lundi 13 juin, Louis Richard Désiré a finalement décidé de se rendre au travail.

Vers 9 heures, les travailleurs étaient dans le minibus en route vers Pointe-aux-Sables. Il pleuvait à verse et la route était impraticable à cause de l’eau qui descendait de la montagne. Tous décident alors de rebrousser chemin pour retourner chez eux. Et c’est là que le drame est survenu. Tandis que le minibus se dirigeait vers Baie-du-Cap, la route devenait de plus en plus impraticable. C’est en voulant éviter une étendue d’eau que le conducteur a fait une sortie de route et a percuté un arbre.

Pour bon nombre d’habitants de la région du Morne et de Baie-du-Cap, la forte pluviométrie enregistrée ce mardi, soit 53,2 mm en douze heures, est l’une des causes du drame, sans compter l’état de la route et du manque de prévoyance des autorités en temps de pluie. « Ce n’est pas la première fois qu’un accident a lieu dans cette région. Nous avons fait plusieurs requêtes auprès des autorités pour réparer les routes mais en vain », déplore une habitante de Baie-du-Cap.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires