Accident à St-Julien-d’Hotman : Deux des quatre blessés bangladais sont hors de danger

Avec le soutien de

Deux des quatre blessés qui avaient été admis, à l’hôpital de Flacq sont hors danger, l’un est dans l’unité des soins intensifs et le quatrième a été transféré à l’hôpital Sir-Seewoosagur-Ramgoolam à Pamplemousses. La ministre de la Santé, Maya Hanoomanjee, s’est rendue à l’hôpital de Flacq.

Ce matin, à l’hôpital de Flacq, de nombreuses personnes étaient présentes pour prendre des nouvelles des blessés. Parmi, des ouvriers Bangladais qui recherchaient les dernières nouvelles concernant leurs collègues de travail.&nbsp

De son côté, le ministère des Affaires étrangères essaie de savoir si les corps des victimes seront rapatriés ou si les funérailles auront lieu à Maurice. Interrogé au sujet de cet accident, le ministre du Travail, Shakeel Mohammed se dit «profondément attristé».

«C’est un accident qui nous a tous choqués… C’est très triste. Ces personnes sont venues de tellement loin pour travailler à Maurice… La tristesse que ressentiront leurs familles fait mal au cœur», lâche-t-il. Vers 10 heures en ce mercredi 12 janvier, il a confié qu’il était en route pour l’hôpital du Nord où les dépouilles ont été véhiculées après l’accident, à des fins d’autopsie.

Le ministre du Travail soutient que son ministère et celui des Affaires étrangères ont mis en place une cellule qui se charge des procédures administratives concernant les victimes.

«Je suis en contact depuis ce matin avec mon collègue, le ministre des Affaires étrangères, Arvin Boolell. Nous avons mis en place une cellule afin de pouvoir nous occuper des procédures administratives. Nous devons aussi déterminer si nous devons rapatrier les corps vers le Bangladesh ou si les familles nous laisseront organiser les funérailles à Maurice. Si les funérailles auront lieu ici, nous ferons toutes les démarches nécessaires, aujourd’hui même s’il le faut», déclare Shakeel Mohammed.

Selon lui, le ministère du Travail dispose, comme l’employeur, l’usine Prada Co Ltd, des coordonnées des familles des victimes au Bangladesh. «Notre priorité est d’informer les familles», dit-il.

De son côté, le consul honoraire du Bangladesh à Maurice, Yousouf Mohammed, fait ressortir que les procédures sont déjà enclenchées. Il affirme qu’il a déjà informé les autorités du Bangla Desh et que le ministère bangladais des Affaires étrangères s’occupera d’annoncer la mauvaise nouvelle aux familles des victimes.

Ecouter la déclaration du ministre du Travail, Shakeel Mohamed.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires