Absence de Paul Bérenger: le MMM fait appel à la responsabilité collective

Avec le soutien de

Le Mouvement militant mauricien (MMM) aborde une étape inédite de son histoire avec le retrait temporaire de Paul Bérenger. Si les rênes ont été confiées à Alan Ganoo, dans les coulisses du parti l’on semble opter pour une gestion plus collégiale.

Le Bureau politique (BP) des Mauves, qui s’est réuni, jeudi 24 janvier, a constitué une «top team» composée d’Alan Ganoo, Rajesh Bhagwan, Steve Obeegadoo, Reza Uteem, Jayen Cuttaree, Vishnu Lutchmeenaraidoo, Ariane Navarre Marie, Pradeep Jeeha ainsi que Madan Dulloo. Il incombera ainsi à cette équipe de désigner celui qui sera assis à côté du leader par intérim lors des conférences de presse.

Ce sera toutefois en fonction de l’actualité du moment que sera choisi le voisin de table d’Alan Ganoo. Si l’actualité concerne, par exemple, un dossier économique, cela coule de source que ce sera le député Kee Cheong Li Kwong Wing, responsable du dossier économique chez les Mauves, qui prendra place aux côtés du leader par intérim.

Il faut, par ailleurs, souligner que dans de telles circonstances, Alan Ganoo peut également laisser la parole à celui qui sera à ses côtés. «Ce sera ainsi l’occasion de démontrer que le MMM continue d’être sur le qui-vive et que nous poursuivons chacun d’entre nous le travail du leader», explique un membre du BP. «C’est certain que l’absence de notre leader nous affecte beaucoup et nous met en situation de faiblesse, mais il est important que nous continuons à être vigilants et ainsi accentuer la pression sur le camp adverse», indique Reza Uteem député de la circonscription No 2 (Port-Louis Sud–Port-Louis Central).

LE DERNIER MOT

Toutefois, malgré l’absence physique de Paul Bérenger au pays, la stratégie du MMM sera toujours téléguidée par son leader. «Le connaissant, il voudra certainement rester au contact de l’actualité. Steve ainsi que Rajesh seront en contact permanent avec lui et Bérenger continuera à avoir le dernier mot», avance-t-il.

Par ailleurs, les scandales sur lesquels planche actuellement le MMM, comme l’affaire Nandanee Soornack ou encore celle de la SICOM, ne manqueront évidemment pas d’intéresser le MMM. «C’est sûr que le style Ganoo est différent, car c’est surtout une force tranquille. Mais, ce sera, en même temps, un test pour lui», confie notre source.

Entre-temps, les élans de solidarité envers le leader des militants ne cessent de se manifester. Un des proches collaborateurs de sir Anerood Jugnauth, à savoir Bissoon Mungroo, compte organiser, ce dimanche, une session de prières dédiée à Paul Bérenger, à Grand-Bassin.

&nbsp

Thierry LAURENT

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires