688 cas de drogue à Plaine-Verte depuis 2006, selon Navin Ramgoolam

Avec le soutien de

L’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) a répertorié 688 cas de drogues depuis l’ouverture de son bureau dans cette région en 2006. C’est ce qu’a répondu le Premier ministre Navin Ramgoolam, ce mardi 8 novembre, au député MMM, Adil Ameer Meea.


Lors du Prime Minister’s Question Time (PMQT), à l’Assemblée nationale ce mardi, le député de la circonscription No 3 (Port-Louis Maritime/Port-Louis Est) a voulu être informé sur le bilan de cette unité de l’ADSU à Plaine-Verte. Le député mauve a souhaité obtenir des précisions quant à quantité et la valeur marchande des drogues saisies par l’ADSU dans ce quartier de la capitale.

Le Premier ministre a rappelé que&nbsp bureau de l’ADSU&nbsp à Plaine-Verte a été ouvert le 25 juillet 2006 et que 688 cas ont été traités par les officiers de la brigade anti-drogue depuis cette date. Navin Ramgoolam n’a cependant pas été en mesure de donner des réponses précises sur la quantité de drogues saisie, ni sur sa valeur marchande. Il a, cependant, indiqué qu’il compte prochainement fournir ces informations à la Chambre.

Adil Ameer Meea a, par ailleurs, demandé au Premier ministre si une éventuelle fermeture de ce bureau était envisageable. Le Chef du gouvernement a répondu que tel n’était pas le cas.

Le&nbsp dernier volet de la question du député mauve portait sur un éventuel redéploiement des officiers de l’ADSU basés actuellement à Plaine-Verte. Le Premier ministre a affirmé&nbsp qu’il n’était pas en mesure de répondre à cette question, car cela relève, selon lui, de la sécurité nationale.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires