50 ans du Collège Cosmopolitan : Tout un parcours

Avec le soutien de

(De g. à dr.), Soorianand Ramgoolam, recteur adjoint des garçons, Dayachand Napal, Veermala Padaruth, rectrice adjointe des filles, Thakurparsadsingh Dooboree, recteur des filles et Premchand Jugoo, recteur des garçons.

Discipline, vision et progression. Ce sont là les maîtres mots de Dayachand Napal, l’homme derrière le succès du collège Cosmopolitan de Plaine-des-Papayes. L’établissementcélèbre cette annéeson cinquantième anniversaire.

Un parcours qu’il doit à la persévérance de son fondateur, Dayachand Napal. «Quand j’ai mis sur pied cette institution, il y avait beaucoup d’obstacles mais malgré cela, le collège a fait son petit bonhomme de chemin. Aujourd’hui quand je sais que cet établissement a produit des médecins, des dentistes ou encore des enseignants, des infirmiers et des policiers, je suis heureux pour ces gens qui sont surtout issus de la classe pauvre», confie Dayachand Napal. Mais d’où lui est venuel’idée de créer un tel collège ?

C’est en fait après avoir passé douze ans comme enseignant puis comme principal au collège Neo, à la rue la Poudrière à Port-Louis, qu’il décide d’ouvrir une institution. Pour éviter que les habitants du Nord soient contraints à se rendre au collège dans la capitale.

Il choisit donc le village de Plaine-des-Papayes. C’est dans un bâtiment en location que les premiers cours débutent le 8 janvier 1963 avec 53 étudiants. Filles et garçons étudient ensemble mais trois ans après, les filles vont étudier dans un département séparé.

Et quand l’éducation devient gratuite en 1977, le Cosmopolitanse dote de deux bâtiments. L’un pour les garçons et l’autre pour les filles. Le département des filles est géré par l’épouse de Dayachand, Gnanasegary.

Après la mort de son épouse en 1989, Dayachand et ses filles héritent d’une somme de Rs 2 millions. Il investit cette somme dans la modernisation de son institution.

Au fil des années, le nombre d’étudiants ne cesse d’augmenter et atteint même à un certain moment, plus de 2 000. Entre-temps, plusieurs matières sont introduites : Food and Nutrition, Fashion and Fabrics et Agriculture.

Et, plus récemment, le collège Cosmopolitan a été l’une des premières institutions à introduire la matière Travel and Tourism. Cette année, le collège compte 900 filles et 770 garçons. Le personnel enseignant et non enseignant s’élève, lui, à 170. Durant ces cinq dernières années, le taux de réussite pour les examens de School Certificate a été en moyenne de 75 % pour les filles et 65 % pour les garçons.

Au niveau du Higher School Certificate, le taux deréussite est de 60 % pour les filles et 50 % pour les garçons. Et Dayachand Napal n’en est pas peu fier de cette performance. Cette année, l’heure est aux réjouissances. Pour les 50 ans du collège, tout un programme a été mis sur pied. Et pour bien marquer le coup, des salles de classe viennent d’être aménagées dans des bâtiments flambant neufs dont un bâtiment de quatre étages avec un gymnase.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires