Présence féminine au sein des conseils d’administration: 125 femmes prêtes à relever le défi

Avec le soutien de
125 femmes ont bénéficié d’une formation par la Women Leadership Academy en collaboration avec Dale Carnegie.

125 femmes ont bénéficié d’une formation par la Women Leadership Academy en collaboration avec Dale Carnegie.

Devant le constat d’une étude lancée en 2021 pour faire un état des lieux sur la présence des femmes au sein des conseils d’administration d’entités privées que publiques, la Mauritius Institute of Directors dont le rôle consiste à ce que le concept de la bonne gouvernance ne reste pas lettre morte dans le monde des affaires, met en place une «Women Leadership Academy» pour donner aux femmes qui ont déjà le bagage de base, les outils supplémentaires devant leur permettre de répondre à des appels de candidature pour des postes de directrices indépendantes au sein des conseils d’administration.

À partir  de maintenant, les conseils d’administration tant des entités du privé que du public ne pourront plus arguer que s’il n’y a pas de directrices indépendantes en leur sein, c’est parce qu’il est difficile d’en trouver. Cette carence vient d’être comblée par la Mauritius Institute of Directors (MIoD). Après une formation poussée à l’hôtel Hennessy Park d’Ebène, 125 femmes sont prêtes à entrer en service au sein des conseils d’administration qui souhaitent leur faire confiance. Le principal objectif de ce programme de formation était d’accompagner ces femmes dans leur cheminement et leur aspiration à occuper des postes clés de direction.

Pour avoir une idée de leur parcours, il suffit de se mettre en rapport avec le MIoD qui dispose déjà d’une plateforme où sont disponibles les données sur le profil de directeurs masculins et féminins qui sont prêts à jouer le rôle qui leur sera attribué au sein de ces instances. Ces 125 femmes ont reçu leur certificat le mardi 21 septembre au Hennessy Park Hotel.

Lors de la cérémonie de remise de diplômes, Sheila Ujoodha, Chief Executive Officer du MIoD, est revenue sur les motivations derrière l’organisation des cours de formation. «Le MIOD», dit-elle, «a mis en œuvre diverses actions pour augmenter le nombre de femmes au sein des instances décisionnelles. Notre première initiative à travers le Women Directors Forum (WDF) s’est portée sur la Women Leadership Academy en collaboration avec notre partenaire Dale Carnegie où pas moins de 125 femmes ont été formées, créant ainsi un vivier de talents féminins pour soutenir un cercle plus large de femmes professionnelles et exécutives. Notre deuxième initiative s’est portée vers un programme de coaching et mentorat, lancé en mars dernier. Nous élargissons aujourd’hui notre offre d’accompagnement professionnel à travers l’Applied Directorship Programme, une formation pratique à travers des jeux de rôle au sein du conseil, constituant ainsi un outil pédagogique très riche dans le cadre de l’apprentissage des participants.»

Anuradha Appadoo, Managing Director de Da- le Carnegie Mauritius n’en était pas moins fière du parcours de ces 125 femmes. «La Women Leadership Academy»,devait-elle souligner, «a été conçue par Dale Carnegie dans le but de permettre aux femmes de siéger au sein des conseils d’administration et a fait ses preuves dans pas mal de pays dont le Royaume-Uni et l’Inde. Nous sommes heureux de collaborer avec le MIoD depuis le début de cette aventure et l’énorme succès depuis le lancement de cette formation vient confirmer la nécessité de tels accompagnements pour la communauté des affaires. Plusieurs thèmes sont abordés lors de ce programme de formation d’une durée de trois jours notamment ; la prise de décision, l’innovation, la gestion de difficultés rencontrées, entre autres.»

Le MIoD n’a pas cherché loin pour trouver la société disposée à parrainer le dérou- lement de ce programme de formation. Il s’agit d’Accenture Technology, un acteur global en termes de prestation de services, fort d’un parcours prononcé dans le numérique, du Cloud et de la sécurité. Il y a cinq ans, en 2017, Accenture, soucieux de l’importance de l’égalité entre hommes et femmes dans son écosystème, lance au niveau mondial Getting to Equal, soit Egal-à-Egal dans sa version française. «La parité», devait avancer Shalini Jugessur, Managing Director d’Accenture Technology lors de la cérémonie de remise de certificats, «est un enjeu et une priorité pour Accenture.Il appartient à tous ses collaborateurs de se défaire de toute forme de stéréotypes et de préjugés dans le but de favoriser un environnement inclusif et riche en diversités. Notre soutien à la démarche de la Women Leadership Academy a pour finalité d’étendre notre impact et notre ambition de parité à l’ensemble de nos réseaux externes, en contribuant à promouvoir le développement de la prochaine génération de leaders au féminin.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x