NBA: l'entraîneur des Celtics, Udoka, risque d'être banni de la NBA pour la saison

Avec le soutien de

L'entraîneur des Boston Celtics Ime Udoka, finaliste de la NBA la saison dernière, risque d'être suspendu pour tout l'exercice 2022-23 en raison d'une liaison présumée avec une membre de son staff en violation du code de conduite de l'équipe, rapportent des médias américains jeudi.

Selon ESPN et The Athletic, citant des sources anonymes, l'entraîneur de 45 ans aurait entretenu une relation avec un membre féminin du staff des Celtics, enfreignant le réglèment et le code de conduite de la franchise.

La sanction, parmi les plus sévères jamais infligées à un entraîneur principal de la NBA, devait être officialisée dans la journée, selon le média américain ESPN.

Avec l'ouverture prochaine des camps d'entraînement, la sanction signifie probablement que l'entraîneur adjoint des Celtics, Joe Mazzulla, assurera l'intérim pour la campagne 2022-23, ajoute le média.

Udoka a succédé à Brad Stevens, promu président des opérations basket l'année dernière en remplacement de l'emblématique Danny Ainge.

Udoka a joué sept saisons en NBA, dont trois des quatre dernières avec San Antonio avant de prendre sa retraite en 2011. Il a intégré le staff technique des Spurs en 2012, puis Philadelphie (2019-2020) et Brooklyn (2020-2021) en tant qu'entraîneur adjoint avant de prendre les rênes des Celtics en juin 2021.

Sous sa direction, Boston a été sacré champion de la conférence Est en juin dernier après avoir bouclé la saison régulière sur une série de 28 victoires pour 7 défaites. Pour leur retour en finale de la NBA, les Celtics se sont inclinés devant les Golden State Warriors (4-2).

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x