En congrès le 9 octobre: le PMSD renouvelle son bureau politique

Avec le soutien de

Après les Rouges, c’est au tour des Bleus. Le Parti mauricien social-démocrate (PMSD) renouvelle son comité de direction, le 9 octobre, lors d’un congrès annuel qui se tiendra à la salle de fêtes de Plaza. Cet événement est destiné uniquement aux délégués des vingt circonscriptions de Maurice. Nous n’avons pas eu confirmation si le PMSD-Rodrigues aura un représentant pour assister à cette réunion.

Durant cette réunion qui est prévue dans la matinée, nous explique le secrétaire général de ce parti, Mamad Khodabaccus, les délégués prendront connaissance du nouveau bureau politique des Bleus qui compte une vingtaine de membres et il y aura les élections des membres du comité directeur qui occuperont des postes de responsabilité, comme le leader du parti, le secrétaire général, le président et ses adjoints ainsi que les trésoriers. «Il y aura également d’autres postes de responsabilité qui seront distribués pendant cette réunion. Les délégués auront leur mot à dire concernant toute décision car ce congrès annuel est très important après les restrictions sanitaires qui ne nous ont pas permis de renouveler notre exécutif», explique-t-il.

Xavier-Luc Duval est sans doute le leader incontesté du PMSD. Faut-il s’attendre à ce qu’il y ait des changements au niveau du secrétariat général des Bleus ou à la présidence qui est sous la responsabilité de Véronique Leu-Govind ? À cette question, Mamad Khodabaccus affirme que rien n’a encore été discuté et il faudra attendre le retour de leur leader au pays en octobre. Xavier-Luc Duval a pris l’avion pour l’Angleterre samedi pour une visite privée de 20 jours. Il tiendra des réunions avec ses collaborateurs à son retour.

Convoitises du MSM

Une chose est sûre, annonce Mamad Khodabaccus, il y aura des jeunes qui vont intégrer le bureau politique des Bleus. «Il y aura de nouveaux visages. Il y aura des jeunes aux postes de responsabilité», précise-t-il. Le secrétaire général des Bleus ne croit pas que cet exercice générera des frustrations notamment parmi ceux qui n’auront pas de place au sein de la direction.

Pour rappel, le PTr en fait la mauvaise expérience après son congrès annuel le 28 août. «Nous faisons des réunions avec nos membres. Il nous faut des consensus. Je ne crois pas qu’il y aura des démissions», dit-il.

Tout comme le Mouvement militant mauricien et le Parti travailliste, le PMSD n’a pas été épargné par les convoitises du Mouvement socialiste militant. Il a perdu un député, Salim Abbas Mamode, qui siège désormais avec les élus du gouvernement, et son ancien trésorier, Roshan Seetohul, qui est passé également chez ce même adversaire en février dernier.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x