Baie-du-Tombeau: battue pour avoir refusé de se faire avorter

Avec le soutien de

Une adolescente de 19 ans est choquée. Alors qu’elle imaginait que la nouvelle de sa grossesse allait être accueillie dans la joie, ce sont des coups qu’elle a encaissés. Elle a porté plainte au poste de police de Baie-du-Tombeau, samedi soir. Une enquête pour violence domestique a été ouverte. Elle a été transportée à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo pour des soins.

La victime, qui est dans tous ses états, n’arrête pas de pleurer. Elle raconte qu’en juillet dernier, elle fait la connaissance sur Facebook du futur père, âgé de 19 ans également. Ils commencent une relation et décident de se mettre en couple, mi-août. Ils louent une maison à Riche-Terre, avant de bouger, début septembre, à Baie-du-Tombeau. L’adolescente explique qu’au début de leur relation, son concubin, de nature violente, la rouait de coups à chaque fois qu’elle le questionnait sur ses sorties tardives ou ses absences répétées et que, par amour pour lui, elle encaisse les coups.

Il y a deux semaines, la jeune femme apprend qu’elle est enceinte et informe son concubin. À son grand dam, le futur père lui dit qu’il ne veut pas de l’enfant et qu’elle devra donc se faire avorter. Croyant que son comportement est le résultat du choc après l’annonce de cette nouvelle, elle se mure dans le silence et attend qu’il revienne à de meilleurs sentiments. Mais elle se rend compte que les jours passent et que le jeune homme ne décolère pas, lui demandant même de se débrouiller pour avorter.

Samedi, ne pouvant plus supporter cette situation, la jeune femme décide de mettre un terme à la relation et de garder l’enfant. Vers 16 heures, elle en parle au jeune homme. «Mo’nn dir li mo pé kit li ek ki mo pou gard zanfan-la. Linn komans gagn ner, linn komans bat mwa partou ek linn rod pous mwa dan leskalié», pleure-telle. Ne faisant pas le poids devant son agresseur, elle encaisse plusieurs coups au visage et au ventre, ce qui provoque des saignements. Elle attend que son concubin sorte pour prendre la fuite et se rendre chez un proche. Accompagnée de ce dernier, elle se présente au poste de police avant d’être transportée à l’hôpital pour des soins.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x