L'express leaks du dimanche 4 septembre au vendredi 9 septembre

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Publicité
Publicité

Le premier communiqué

Une fois la nouvelle de la mort d’Elizabeth II connue jeudi soir, certains conseillers se sont activés auprès de leur leader pour qu’il soit le premier à présenter ses sympathies à la famille royale. “Sa ki dir premye ki konte”, disait-il à son entourage, comme pour s’auto-congratuler. Les principaux partis politiques ont tous émis leur communiqué pratiquement en même temps jeudi soir…comme quoi c’était une vraie course.

Walk-out au numéro 13

Un propriétaire de parti croyait pouvoir résoudre les tiraillements au sein d’un regroupement au numéro 13. Il a alors annoncé le transfert d’un ancien candidat au numéro 18. Sauf que cette décision n’a pas plu à une vingtaine de militants qui ont effectué un walk-out. On se croirait au Parlement, racontent des témoins.

Tiktok buzz

Une vidéo montrant un chef inspecteur de police en train de danser avec un ancien ministre fait le buzz sur TikTok. Les partisans de l’ancien ministre devenu leader d’un parti de l’opposition ne comprennent pas le timing de la publication. Aux casernes centrales, on s’attend à un exercice de transfert.

Victime des lobbies sectaires ?

Il se retrouve loin du PMO. Cet ancien Senior Advisor commence à parler de sa situation avec quelques amis et il laisse entendre que sa proximité avec des groupes de lobbies sectaires aurait quelque chose à voir avec son évincement du bâtiment du Trésor.

Offres indécentes

Un nouveau venu des rouges a reçu une offre pour être ambassadeur non pas en Inde mais en Europe. C’est un ministre qui a fait la proposition indécente à travers un religieux. D’autres nouveaux adhérents du PTr ont été approchés, mais cette fois-ci par un marchand qui fait des merveilles, dit-on…

La ferme

Un leader de parti, visiblement hors de lui, n’a pas digéré le fait qu’une personne proche de lui commence à lui répondre lors d’une réunion en début de semaine. Il lui a alors fermement demandé de la boucler et de s’asseoir. Les témoins de la scène ont baissé la tête.

Agaléens en rogne

L’OIDC persiste et signe. Dans une correspondance à la famille Edouard, hier, l’organisme responsable de la gestion d’Agalega, écrit ne pouvoir accéder à sa requête de rapatriement de Louis Aimé Edouard, 71 ans, décédé depuis lundi à l’hôpital Jeetoo, à bord du Dornier. Cela, sans explication aucune. L’OIDC maintient la seule option d’acheminer la dépouille à bord du «Mauritius Trochetia», aujourd’hui. Raison pour laquelle des Agaléens ont manifesté pacifiquement, hier, dans l’archipel. Avant de mourir, le septuagénaire avait émis le souhait d’être enterré sur sa terre natale, Agalega, aux côtés de son épouse et d’un de ses enfants et surtout ne pas être débarqué «kouma enn zanimo, enn marsandiz» sans compassion aucune de son ex-employeur. Ce qui accable et révolte la famille et les Agaléens, c’est que jusqu’ici toute dépouille y compris celle de fonctionnaires et travailleurs étrangers ont été transportées par le Dornier.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x