MITD: la démission de l’«acting director» demandée

Avec le soutien de

Une assemblée générale spéciale a été organisée mercredi à Ébène par les membres des syndicats du Mauritius Institute of Training and Development (MITD). Cette assemblée fait suite aux nombreuses plaintes pour harcèlement sur des trainers, pour mauvaise gestion et pour recrutements farfelus au sein du MITD depuis quelques mois.

En ce sens et unanimement lors de cette assemblée générale, la démission de l’acting director a été demandée. «S’il ne le fait pas, une nouvelle manifestation sera faite devant le MITD House le 15 octobre», explique le syndicaliste Hemandar Madhow. Une enquête indépendante sur tous les recrutements et les promotions qu’il y a eu ces derniers mois a aussi été réclamée. Cela permettrait de comprendre comment certaines personnes ont pu accéder à des postes «sans avoir les qualifications requises ou sans être passées par le même temps d’entretien que d’autres», explique-t-on. Lors de cette assemblée, les syndicalistes ont aussi demandé qu’il y ait une augmentation de la rémunération des part-time trainers. «Depuis 20 ans, ils bénéficient de Rs 350. Nous demandons une augmentation de Rs 350 encore.» À noter que le ministre du Commerce, Soodesh Callichurn, qui était invité, n’était pas présent.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x