Taslima Valayden vs Lee Shim : Le match continue

Avec le soutien de
Jean Michel Lee Shim (à dr.) en compagnie de quelques invités de People’s Turf PLC, dont l’entraîneur Amar Sewdyal et son jockey.

Jean Michel Lee Shim (à dr.) en compagnie de quelques invités de People’s Turf PLC, dont l’entraîneur Amar Sewdyal et son jockey.

Le torchon brûle toujours entre Taslima Valayden et Jean Michel Lee Shim. Outre l’incident impliquant les deux protagonistes au moment du retour du gagnant du Barbé, Frosted Gold, dans le paddock, le 6 août, Taslima Valayden a cette fois écrit au chairman de la Gambling Regulatory Authority (GRA) pour réclamer une enquête sur une photo où Lee Shim est en compagnie d’Amar Sewdyal et de son jockey dans les locaux de People’s Turf PLC.

«I am appealing to you as per the powers conferred to you under section 7 (1) (11)… and section 7 (1) (n) to carry out investigation into any illegal, dishonourable or improper practice in relation to any activity regulated under this Act…» peut-on lire dans la lettre envoyée à Omkumar Dabidin. Pour les proches de Taslima Valayden, cette photo constituerait une entorse au code de bonne conduite : «Il y a eu des sanctions dans des cas similaires où des jockeys, propriétaires et autres entraîneurs avaient été vu ensemble, dans le passé.»

Faisant d’une pierre deux coups, Taslima Valayden a aussi demandé que le Mauritius Turf Club (MTC), à travers une missive envoyée au secrétaire du club, Benoît Halbwachs, initie une enquête à ce sujet. «All those who believe in ethical horseracing will be dumbfounded», ajoute-t-elle.

Pour en revenir à l’incident entre Taslima Valayden et Jean Michel Lee Shim, l’affaire aurait dû connaître un début de dénouement cette semaine. Reste que l’avocat de Taslima Valayden, Me Sanjeev Teeluckdharry, a demandé un report après le 16 septembre. Cela, dans le but de demander les particulars des charges retenues contre sa cliente, de revoir les images CCTV ou encore de produire les coupures de presse où Lee Shim, selon l’avocat, se serait attaqué à sa cliente et aux intérêts du MTC. Me Teeluckdharry a aussi demandé au MTC de choisir «the right persons to chair» le comité disciplinaire.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x