Calendrier hippique amendé: la MTCSL dénonce une politique de «deux poids, deux mesures»

Avec le soutien de

La direction de la Mauritius Turf Club Sports and Leisure Ltd (MTCSL) est montée au créneau hier après-midi à travers un communiqué pour dénoncer ce qu’elle appelle une politique «de deux poids, deux mesures» de la part de la Horse Racing Division (HRD). 

Elle fait référence à une journée additionnelle accordée à la People’s Turf PLC qui permettra à cette dernière d’organiser un week-end de courses les 24 et 25 septembre en remplacement de la 15e journée qui devait être organisée par la MTCSL et annulée en raison d’un nombre limité de partants. Une double journée donc pour People’s Turf Club PLC, une semaine seulement avant l’organisation d’un week-end de courses par la MTCSL et qui aura comme point d’orgue le Maiden, la plus grande course du calendrier hippique. 

La MTCSL a, par le biais de ce communiqué, voulu mettre en lumière certains faits. Comme les raisons ayant amené, selon elle, à l’annulation de la 15e journée qui devait être organisée par la MTCSL le 20 août. Elle parle de «boycott» de la part de certaines écuries qui a fait capoter le week-end du 20-21 août. 

La MTCSL évoque également une demande pour une journée de remplacement faite par courriel auprès de la HRD. Elle affirme que cette demande a été refusée sans qu’aucune raison ne soit avancée. 

Les conséquences de l’organisation de ce weekend de courses par People’s Turf PLC, une semaine seulement avant celui de la MTCSL avec le Maiden comme affiche principale, ont aussi été évoquées. On estime que cela fera beaucoup de tort à la piste déjà très abîmée et pourrait également occasionner un manque de partants. 

«La MTCSL s’indigne que certaines actions comme mentionnées ci-dessus priveront le public mauricien, passionné et toujours présent en foule, de pouvoir apprécier dans les conditions optimales et habituelles, cette course à la renommée internationale, qui contribue à la réputation d’excellence et au folklore de l’hippisme mauricien», peuton aussi lire.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x