Arrêté le 1ᵉʳ août: Angelo Thomas rejette en bloc les accusations

Avec le soutien de
La demande de remise en liberté sous caution de l’ex-champion de kickboxing sera entendue demain.

La demande de remise en liberté sous caution de l’ex-champion de kickboxing sera entendue demain.

Il avait été arrêté le 1ᵉʳ août à Mont-Choisy en compagnie de sa petite amie. Une accusation provisoire de tentative de quitter le pays et de blanchiment d’argent a été retenue contre Raoul Angelo Thomas. L’ex-champion de kickboxing et soudeur de profession a été auditionné par l’Anti Money Laundering Squad du Central Criminal Investigation Department. Son interrogatoire a pris fin jeudi dernier. 

Le suspect a rejeté en bloc ces deux accusations. Raoul Angelo Thomas, habitant Roche-Bois, a été interrogé sur deux volets, soit pour blanchiment d’argent et tentative d’évasion. Le vendredi 5 août, il a été entendu au sujet du premier volet. Lors de son arrestation, il avait en sa possession 9 950 euros (environ Rs 417 900). Il a expliqué que cet argent provient de ses gains. Il exerce aussi comme coach privé et a des clients étrangers. 

L’homme de 32 ans a expliqué qu’il a l’habitude d’échanger sa monnaie dépendant du taux de change. Il a aussi réfuté les allégations selon lesquelles il voulait quitter le pays pour fuir la justice. Pour ce deuxième volet de l’enquête, il a été entendu les mardi 9 et jeudi 11 août. 

Pour rappel, les hommes de la special cell de la SSU avaient intercepté Raoul Angelo Thomas dans un véhicule en compagnie de sa petite amie Megane Ophélie Badroodeenkhan. Le trentenaire est en liberté conditionnelle après avoir été arrêté en 2015 pour trafic de drogue à la suite de la saisie de Rs 6 millions d’héroïne chez une femme à Ste-Croix. Il devait comparaître en Cour suprême dans le cadre de cette affaire. 

La police avait eu des informations à l’effet que Raoul Angelo Thomas avait prévu de quitter clandestinement Maurice par voie maritime et mettre le cap sur Madagascar pour échapper à ce procès. Megane Ophélie Badroodeenkhan a aussi nié avoir prévu de quitter le pays. Elle a retenu les services de Mᵉ Yash Badhain. 

Raoul Angelo Thomas est défendu par Mᵉ Samad Golamaully. Son homme de loi a déposé une motion pour sa remise en liberté conditionnelle qui sera entendue demain.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x