Arménie: le bilan de l'explosion à Erevan monte à cinq morts

Avec le soutien de
L’origine de l’explosion n’était pas connue dans l’immédiat.

L’origine de l’explosion n’était pas connue dans l’immédiat. 

Le bilan de l'explosion d'origine indéterminée qui s'est produite dimanche le 14 août, dans une zone commerciale à Erevan, la capitale de l'Arménie, est monté à cinq morts, a annoncé lundi le ministère des Situations d'urgence de ce pays du Caucase.

Les victimes sont un homme et quatre femmes, a précisé le ministère dans un communiqué, en soulignant que les travaux de recherches et de sauvetage s'étaient poursuives toute la nuit.

Selon le ministère, plus de 60 personnes ont été blessées dans l'explosion et 19 autres sont considérées comme portées disparues dans cette zone.

Pour sa part, le Parquet général arménien a annoncé dans la nuit l'ouverture d'une enquête pour «violation des règles de stockage des produits facilement inflammables» et «violation des règles anti-incendie» qui ont entraîné la mort de plusieurs personnes «par négligence».

L'origine de l'explosion, qui s'est produite en début d'après-midi sur le marché de gros de Surmalu, n'était pas connue dans l'immédiat. Ce lieu est traditionnellement très fréquenté le dimanche.

Certains médias, citant des témoins, ont rapporté que l'explosion était survenue dans un lieu où étaient entreposés des feux d'artifice.

Des vidéos et photos étant apparues sur les réseaux sociaux peu après l'explosion montraient une épaisse colonne de fumée noire s'élever dans le ciel, et des détonations se faisaient entendre.

La déflagration a provoqué l'effondrement d'un bâtiment.

Selon le ministère des Situations d'urgence, quelque 200 pompiers et secouristes ont été déployés sur les lieux de l'explosion, ainsi que plusieurs camions et engins de chantier.

Cette explosion endeuille un pays qui traverse une période difficile.

Petit pays du Caucase d'environ trois millions d'habitants, l'Arménie a en effet encore du mal à se remettre d'une guerre qui l'a opposé en 2020 à l'Azerbaïdjan voisin, qui s'est soldée par une lourde défaite et une crise politique majeure.

Signe de la nervosité ambiante, peu après l'explosion sur le marché de Surmalu le métro d'Erevan a été évacué en raison d'une alerte à la bombe, ont indiqué les autorités, précisant qu'aucun engin explosif n'avait finalement été trouvé.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x