Serie A: Milan et l'Inter repartent du bon pied

Avec le soutien de
Le défenseur français Theo Hernandez félicité par ses coéquipiers de l'AC Milan après son penalty réussi contre l'Udinese, le 13 août 2022 à San Siro.

Le défenseur français Theo Hernandez félicité par ses coéquipiers de l'AC Milan après son penalty réussi contre l'Udinese, le 13 août 2022 à San Siro.

L'AC Milan et l'Inter Milan ont démarré samedi le 13 août, la nouvelle saison de Serie A du bon pied, en enfilant les buts pour les Rossoneri contre l'Udinese (4-2) mais en tremblant pour les Nerazzurri à Lecce (2-1) malgré le retour marquant de Romelu Lukaku.

S'ils ont montré quelques largesses en défense, les champions en titre se sont appuyés sur leur enthousiasme habituel pour s'imposer grâce à un doublé d'Ante Rebic, un penalty de Theo Hernandez et un but d'un Brahim Diaz retrouvé.

Les Nerazzurri ont eux frôlé le faux-pas d'entrée, n'arrachant le succès que dans le temps additionnel grâce à Denzel Dumfries (90+5e) au bout d'un match que Romelu Lukaku avait pourtant idéalement lancé en marquant après moins de 90 secondes pour son premier match officiel depuis son retour en Italie.

Milan d'attaque

L'AC Milan s'est mis en difficulté en cédant deux fois, en se montrant trop léger sur le marquage sur des coups de pied arrêtés. L'Udinese en a profité pour ouvrir rapidement le score par Rodrigo Becao (2e) puis revenir à 2-2 juste avant la pause par Adam Masina (45+4e).

Mais les Rossoneri ont déjà de bonnes jambes et n'ont rien perdu de leur envie d'attaquer, dans le sillage de la saison dernière couronnée du 19e scudetto du club.

A l'image d'Ante Rebic, titulaire pour ménager Olivier Giroud, victime d'une gêne musculaire dans la semaine, et auteur d'un doublé (15e, 68e). Mais aussi de Theo Hernandez, autoritaire pour transformer le penalty accordé après intervention de la VAR, et vigoureusement contesté par l'Udinese (12e), avant d'amener le but du 3-2 de Brahim Diaz (46e).

«Il y a plein de choses positives et d'autres sur lesquelles on doit travailler, comme cela est assez logique à ce moment de la saison», a commenté l'entraîneur Stefano Pioli.

L'Atalanta, le prochain adversaire de l'AC Milan, est également partie du bon pied sur la pelouse de la Sampdoria (2-0).

Lukaku affamé

Sous le maillot de l'Inter, l'affamé Lukaku, décidé à montrer qu'il n'a rien perdu de son efficacité après une saison de souffrance à Chelsea, a montré la voie en ouvrant la marque de la tête après moins de 90 secondes de jeu.

Mais pour avoir voulu trop gérer, les Nerazzurri se sont fait surprendre en début de seconde période par l'égalisation du champion 2022 de Serie B, sur un tir croisé d'Assan Ceesay (48e).

S'en est suivi un quart d'heure compliqué pour les vice-champions d'Italie, sauvés de la correctionnelle par un bel arrêt sur coup franc de leur gardien et capitaine Samir Handanovic (60e).

Leur forcing final a fini par payer: Dumfries, après avoir trouvé le poteau un peu plus tôt (69e), a mis ses habits de sauveur pour jaillir au second poteau et marquer le but de la victoire sur un corner de Nicolo Barella (90+5e).

«Une victoire méritée», a soufflé le Néerlandais sur DAZN.

Berlusconi battu

Silvio Berlusconi ne voulait pas rater les grands débuts dans l'élite de Monza, le club dont il est propriétaire depuis 2018. Présent en tribunes aux côtés de son bras droit et patron opérationnel du club Adriano Galliani, dans un stade en liesse pour cette première en Serie A pour le club lombard, il n'a pas suffi à éviter une défaite contre le Torino (1-2).

Le «Toro» a pris les devants juste avant la pause grâce à un fin extérieur du pied de la recrue de la semaine, le Russe Aleksej Miranchuk, arrivé de l'Atalanta Bergame (43e). Antonio Sanabria a doublé la mise d'une volée acrobatique (68e) avant que Monza ne sauve l'honneur grâce à Dany Mota dans le temps additionnel.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x