Statistiques: les émissions de gaz à effet de serre en hausse

Avec le soutien de
[Photo d'illustration]

[Photo d'illustration]

Quelles étaient les tendances environnementales en 2021? Statistics Mauritius a publié les derniers chiffres vendredi. Ci-dessous les points saillants.

► En un an, les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de 3,3 %. C’est le secteur de l’énergie qui a représenté la plus grande part des émissions avec 79,3 %, suivi du secteur générant des déchets, avec 10,9 %. 

► Hausse de 4,0 % des sources d’énergies provenant des fermes photovoltaïques, soit 13,0 ktep (mille tonnes d’équivalent pétrole) en 2021, contre 12,5 ktep en 2020. 

► Hausse de 3,6 % dans l’approvisionnement énergétique à partir de combustibles fossiles importés, passant ainsi de 1 157 à 1 199 ktep. 

► Hausse de 11,5 % dans l’approvisionnement à partir du charbon, soit à 457 ktep en 2021, contre 410 ktep en 2020. 

► Hausse de 3,8 % dans la production totale de l’électricité. Elle passe de 2 882 GWh en 2020 à 2 992 GWh en 2021. 

► En 2021, environ 41,9 % de l’électricité était produite à partir de charbon, 36,5 % à partir de diesel et de mazout et 21,5 % de sources renouvelables. 

► Baisse de 6,5 % des émissions dans le secteur de l’agriculture, entre autres. 

► Baisse de 5 % de l’approvisionnement en énergie à partir de sources renouvelables. 

► Baisse de 5,2 % des sources d’énergie issues de la bagasse, passant de 147 ktep en 2020 à 139 ktep en 2021. 

► Baisse de 0,7 % dans l’approvisionnement énergétique à partir des produits pétroliers, soit 742 ktep en 2021 contre 747 ktep en 2020. 

► Baisse de 4,4 % d’énergies consommées par le secteur du transport malgré une hausse de 3,8 % de véhicules enregistrée en 2021. 

► Baisse de 1,7 % des émissions de gaz à effet de serre pour le secteur manufacturier et la construction. 

► Baisse 1,6 % de déchets solides, au site d’enfouissement à Mare-Chicose. Les déchets pesaient 501 167 tonnes en 2021, contre 509 094 tonnes en 2020. 

► Baisse de 5 hectares, soit 47 011 hectares, dans la superficie forestière en 2020 contre 47 006 hectares en 2021. 46,8 % de la superficie représentaient les terres de l’État et 53,2 % appartenaient aux propriétés privées. 

► 6 574 hectares recouvraient le Parc national des Gorges de la Rivière-Noire et 799 hectares les réserves naturelles. 

► 73,8 % des 25 000 hectares de terres appartenant aux propriétés privées sont sous culture, forêts, broussailles et pâturages. Les 26,2 % restants sont des hectares de montagnes, rivières et réserves naturelles.

► Baisse de 4,1 % dans la superficie récoltée sous culture de canne à sucre qui est passée à 41 897 hectares en 2021 contre 43 711 en 2020. 

► Hausse dans la production de canne à sucre. Elle passe à 2 669 667 tonnes en 2021 contre 2 620 874 tonnes en 2020. 

► Baisse dans la production de sucre. Son pourcentage de baisse est de 5,6 %, soit 255 818 tonnes en 2021 contre 270 875 tonnes en 2020. 

► La superficie des terres sous culture de thé reste inchangée à 685 hectares. 

► Baisse de 1,4 % dans la production de feuilles de thé vert. Elle est passée de 5 105 tonnes en 2020 à 5 034 tonnes en 2021. 

► Hausse de 7,8 % des cultures vivrières, soit à 7 922 hectares en 2021 contre 7 352 hectares pour la période correspondante de 2020. 

► Hausse de 6,8 % dans la production de cultures vivrières, qui passe de 95 029 tonnes en 2020 à 101 537 tonnes en 2021. 

► Hausse de 31,1 % dans les importations d’engrais, soit 35 395 tonnes en 2021 contre 26 991 tonnes en 2020. 

► Baisse de 9,1 % dans les importations de pesticides, passant de 2 700 tonnes en 2020 contre 2 455 en 2021. 

► Le pays a été bien arrosé en 2021. Il y a eu une hausse de 1,6 % dans les précipitations, soit 3 776 millions m3 par rapport aux 3717 millions m3 en 2020. 

► Avril est considéré le mois le plus humide avec une moyenne de 495 mm. Quant à novembre, c’est le mois le plus sec avec une moyenne de 12 mm de pluie. 

► Mars 2021 a été le mois le plus chaud de l’année avec une moyenne maximale de 30,6 ˚C alors que le mois août a été le plus frais avec une moyenne minimale de 16,9 ˚C. 

► 968 millions m3 d’eau ont été utilisées en 2021. Les secteurs qui consomment le plus d’eau sont répartis comme suit : 38 % pour l’hydroélectricité, 31 % pour l’agriculture et 31 % restants pour les secteurs domestique, industriel et touristique. 

► Le nombre de plaintes traitées par le Pollution Prevention and Control Division du ministère de l’Environnement a augmenté de 80,4 %, soit 689 en 2021, contre 382 pour l’année précédente. La pollution de l’air représente le secteur où il y a eu le plus grand nombre de plaintes avec 22 %. 

► 24 permis Environmental Impact Assessment ont été octroyés pour plusieurs projets de développement, notamment des morcellements, projets d’hôtel et de smart city. 

► 13 Preliminary Environmental Report ont été délivrés pour notamment des développements industriels, l’aviculture et l’immobilier.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x