Faune marine: rendons visite aux requins

Avec le soutien de

Les vacances scolaires approchent à grands pas. Qu’as-tu donc prévu de faire ? L’océanarium Odysseo à Port-Louis t’invite à mieux connaître les requins. Durant ta visite, tu pourras non seulement les voir mais aussi aller à leur rencontre et les nourrir. Mais en attendant, le Dr Antonin Blaison, docteur en biologie marine et écologie comportementale, et Shakti Teker, responsable du volet éducatif à Odysseo, t’expliquent, dans les grandes lignes, ce que sont les requins, les différences entre les espèces, pourquoi ils sont en danger et ce qui se passera s’ils disparaissent. Ouvre grand les yeux et suis-nous dans cette aventure sous-marine.

Qui sont-ils?
Les requins sont de grands prédateurs marins, mais savais-tu qu’ils ont existé bien avant les dinosaures ? En effet, «ils sont apparus dans les océans, il y a plus de 400 millions d’années», souligne le Dr Blaison. Ils ont ainsi survécu à toutes les grandes périodes d’extinction des espèces. Si la plupart des requins sont carnivores, tous ne mangent pas la même chose. Certains chassent les poissons, d’autres plus grands de taille, se nourrissent de mammifères marins comme les otaries. Certaines espèces consomment également des planctons ou bien des coquillages. «Il y aurait plus de 500 à 600 espèces de requins dans le monde», souligne le Dr Antonin Blaison. Les requins possèdent de nombreuses dents. Ces dernières sont différentes, selon leur alimentation. Ils ont un odorat très fin et peuvent sentir une goutte de sang à un kilomètre à la ronde. «Leur peau est rugueuse. Elle est couverte à la surface de petits denticules. Cela leur permet de nager plus vite», souligne Dr Blaison. Selon les espèces, les requins peuvent être très grands, d’autres restent petits.

Différences de morphologies et de comportements 
Il existe un très grand nombre de requins et leurs morphologies et leurs comportements sont différents, selon leurs espèces. «À Odysseo, nous avons quatre espèces de requins, soit le requin léopard, le requin pointes noires de récif, le requin taureau dont Ravanne et Triangle, qui se trouvent dans le grand bassin principal, le requin corail qu’on nomme aussi le requin pointes blanches de récif. Il y a beaucoup de différences entre ces espèces. Par exemple, le requin léopard peut se poser au fond du bassin. Chose que de nombreux requins ne peuvent faire. Si par exemple, le requin pointes noires de récif s’arrête, cela veut dire qu’il est mort. Il est obligé de nager pour induire un mouvement d’entrée d’eau dans sa gueule, qui sortira par ses branchies. C’est ainsi que la plupart des requins respirent. Les requins léopards peuvent aspirer, ce qui fait qu’ils peuvent s’arrêter de nager», explique Shakti Teker. Le requin léopard est ainsi appelé car il est zébré mais à l’âge adulte, ses zébrures s’en vont, faisant place à des taches noires. Le Dr Balison explique que la forme de leur gueule et la dimension de leurs nageoires sont quelques-uns des signes morphologiques utilisés par les professionnels pour les distinguer.

Pourquoi sont-ils en danger ? 
«Les requins ont hérité d’une mauvaise image. Personnellement, quand j’avais dix ans, j’ai vu le film Les dents de la mer et cela m’avait traumatisé. J’avais peur d’aller dans l’eau. Je m’étais intéressé aux requins au début pour les exterminer et être tranquille. Sauf qu’à force de me renseigner sur ces espèces, j’ai été fasciné», raconte le Dr Blaison. Aujourd’hui, ce dernier anime des conférences et fait des recherches pour montrer l’importance de la survie des requins. La peur de ces prédateurs fait qu’ils sont chassés mais pas seulement. En moyenne, 100 millions de squales sont décimés dans les mers de la planète pour leurs ailerons ou pour leurs huiles, très prisées par les industries pharmaceutiques et cosmétiques. À ce rythme, plusieurs espèces sont menacées d’extinction. Déjà à Maurice, les requins gris, que l’on pouvait aisément observer autrefois sur la côte ouest, ne sont plus visibles. Ont-ils disparu ? C’est ce que les recherches du Dr Blaison viendront démontrer. Jusqu’ici, 41 espèces de requins ont été recensées dans les eaux de Maurice, 18 sont rares et la situation est préoccupante.

Que se produira-t-il s’ils disparaissent ? 
«L’absence des requins dans notre écosystème aura des impacts conséquents. Si, par exemple, on enlève le requin blanc, il peut y avoir une explosion de la population d’otaries car le requin blanc a un rôle et c’est celui de chasseur d’otaries. Or, plus la population d’otaries augmente, plus on constate une diminution dans le nombre de poissons, ce qui a un impact sur les pêcheurs et sur les populations vivant de la pêche. La disparition de certaines espèces de requins va aussi agir sur le comportement des autres prédateurs et également des proies. Au final, cela va impacter sur l’ensemble de l’écosystème», explique le Dr Blaison. La lente disparition des requins pourrait également aboutir à la réduction du phytoplancton, qui fournit une grande partie de notre oxygène. Enfin, «il faut savoir que si on enlève les gros prédateurs, par exemple le requin blanc, il n’y a pas d’autres espèces, qui peuvent les replacer. L’homme devra le faire et par conséquent, cela occasionnera d’autres impacts sur l’écosystème», laisse entendre le Dr Blaison.
 

Ce qu’Odysseo te propose durant les vacances 
Odysseo te propose de vaincre ta peur des requins en allant à leur rencontre. Si tu es âgé de plus de 13 ans, tu peux plonger avec eux dans le bassin installé à l’extérieur de l’aquarium. Tu pourras nager à côté des requins léopards, qui, précise Shakti Teker, sont très curieux et joueurs. Tu pourras aussi les nourrir. Les équipements tels que combinaisons et masques sont disponibles sur place. Si tu ne veux pas te jeter à l’eau, tu pourras, durant une journée, te mettre dans la peau d’un biologiste marin. Tu pourras visiter l’océanarium et aussi voir comment sont nourris les requins à l’extérieur, entre autres. Si cette aventure avec les requins t’intéresse, sache que jusqu’au 15 août, une navette gratuite fera le trajet du Caudan Waterfront à Odysseo. Les billets sont en vente sur place.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x