L'express leaks du dimanche 10 juillet au vendredi 15 juillet

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Publicité
Publicité

KKS goes rogue again

Son intervention sur Radio Plus lors de la première interview de Sherry Singh avait fait des vagues. Kalpana Koonjoo-Shah (KKS), la seule membre du gouvernement qui a réagi aux propos tenus par l’ex CEO de Mauritius Telecom contre le Premier ministre durant cette émission - propos qu’elle avait repris dans une émission radio de la MBC, a récidivé. Cette semaine, c’est sur les réseaux sociaux qu’elle a dégainé. Tantôt pour dire à un homme de loi que son «intellectual capacity would fit at the back of a matchbox» tantôt pour répondre à un proverbe utilisé par une députée de l’opposition. Rappelons que jusqu’à présent, la ministre responsable de l’Egalité des genres et du Bien-être n’a toujours pas trouvé du temps pour réagir sur plusieurs dossiers sous sa coupole, comme les allégations d’attouchements sur des enfants dans une école, pour ne citer que ça.

Il a vu rouge

Banquier, animateur d’un groupe socio-culturel et également propriétaire d’un bateau de pêche, il a vu rouge au début de cette semaine. Son bateau a été intercepté par des gardes-pêche et environ 200 kilos de poissons pas aux normes pour être consommés ont été saisis. Ils ont été envoyés à l’Albion Fisheries and Research Centre pour des analyses. Il croyait pouvoir se sortir d’affaire avec ses connexions, mais c’était sans connaître certains fonctionnaires vigilants du Port.

 

Le mal du pays

Cet ancien ministre devenu ambassadeur dans une prestigieuse capitale souhaiterait rentrer au bercail. Selon certains au PMO, le départ inattendu de Sherry Singh pourrait précipiter son retour. Cela signifierait aussi qu’un poste d’ambassadeur serait bientôt libre… Ganoo aura-t-il son mot à dire ? se demande-t-on aux Affaires étrangères…

 

Speaker calmé

Après la déclaration du Premier ministre selon laquelle il avait été frustré par la présidence de Sooroojdev Phokeer au Parlement lors de la dernière PNQ, ils ont été nombreux les élus du gouvernement à conseiller au speaker de se calmer. «Ou pé al tro loin, pli loin ki Premié minis mem ti pensé. Fer atansion ou retrouv ou tou sel», lui aurait dit un parlementaire de carrière. On ne sait pas si ces conseils ont servi, toujours est-il que nous avons eu droit à un Phokeer métamorphosé pour la dernière séance parlementaire. Les prochaines confirmeront sans doute si le naturel reviendra au galop ou pas ?

Espionnage raté

Au moins trois membres de Lakwizinn, qui pensent avoir infiltré des compagnies privées, ont tout tenté pour connaître les dessous de la seconde interview de Sherry Singh qui a eu lieu sur le plateau de l’express. Quelles seront les questions abordées ? Quelles seront les révélations ? Bref ils voulaient tout savoir avant que Sherry Singh ne vide son sac. Mais malgré tous leurs efforts, ils sont restés sur leur faim et ont dû se connecter à notre plateforme digitale comme tout le monde à 19 h 30 mardi.

Silence

Sherry Singh se serait, lors de son interrogatoire par le CCID, prévalu de son droit au silence, sauf pour confirmer d’une façon générale ses déclarations à la presse. Si c’est vrai, cela voudrait dire qu’il n’a pas confiance en la police à qui il ne voudrait pas soumettre ses preuves. Qui pourraient tomber alors entre de mauvaises mains, ou dans un tiroir fermé à double tour. Jusqu’aux prochaines élections. En attendant, on nous répétera que l’enquête est en cours. Or, en refusant de parler et de réserver ses preuves pour un éventuel procès (ou commission d’enquête), l’ex-CEO de MT conserve tous ses jokers. Même si la police fait durer l’enquête, au moins Sherry Singh sait que les preuves sont en sa seule possession. C’est la stratégie possible, nous dit un avocat, face à une police qui est clairement aux ordres.

«IT department» de la police

Des dossiers et documents inondent les rédactions en ce moment dénonçant Sherry Singh. Certains datent de plusieurs années. D’autres sont inédits mais non fiables. Comme ce certificat provenant prétendument d’une institution financière singapourienne qui semble dire que l’ex-CEO de MT a des comptes cachés aux États-Unis et de plusieurs millions de dollars. Seulement, le nom du bénéficiaire a été effacé et le nom de Sherry Singh grossièrement ajouté à côté. Ce qui est sûr en tout cas, c’est que ce ‘papier’ puisé sans doute du dossier de quelqu’un d’autre qui vaudrait bien tous ces millions de dollars provient du département IT des … Casernes centrales. Comme quoi on peut donc compter sur l’impartialité des enquêtes de la police après la déposition de Pravind Jugnauth !

 

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x