La rénovation du SVICC à Pailles pourrait s’achever avec deux mois d’avance

Avec le soutien de

Sur papier, l’actuelle rénovation du SVICC doit se terminer au 31 décembre 2022. Mais, les réunions hebdomadaires avec l’entrepreneur des travaux ainsi que le project manager indiquent que les travaux devraient s’achever «vers le mois d’octobre». C’est ce qu’explique Eshan Dooreemeah, officer in charge du SVICC.

Alors que les restrictions sanitaires interdisant les rassemblements sont levées, la plus grande salle de spectacles de l’île est en travaux. «Il y a des demandes de réservations, mais à cause de la rénovation, nous ne pouvons pas les accepter», précise le responsable. Pour cela, il faudra patienter encore trois mois. «Si le chantier est terminé vers la mi-octobre, on pourra ouvrir les réservations pour le reste de 2022.» Par contre, pour 2023, le carnet de réservations «est déjà rempli», affirme-t-il.

L’officer in charge ajoute que le «plus gros business» du SVICC c’est la tenue des divers salons et foires. «Mais il n’est pas permis de les organiser tout le long de l’année, seulement pendant six mois spécifiques. Cela n’inclut pas les mois de novembre et de décembre. Si le ministère du Commerce accorde une dérogation, là ce sera bon pour le SVICC. D’autant que nous n’avons pas travaillé pendant deux ans.» Rappelons que le SVICC a notamment servi de centre de vaccination.

Préoccupation majeure des organisateurs, est-ce la location du SVICC va augmenter à sa réouverture ? Selon Eshan Dooree- meah, la grille de tarifs n’est pas encore finalisée. «Possiblement, il y aura une hausse quand le Central Electricity Board va nous facturer selon ses nouveaux tarifs.» La hausse du prix de l’électricité est dans l’air depuis plusieurs mois déjà. «Notre coût majeur c’est la facture d’électricité.» En comptant l’effet combiné de la climatisation et de la superficie du bâtiment. Sans oublier «le coût de la maintenance qui a aussi augmenté».

La présente phase de rénovation concerne la toiture, le carrelage et les aménités sanitaires. Pour ce qui est du renouvellement des équipements, principalement les tables et chaises, ce sera pour une prochaine phase. «On doit travailler pour avoir des revenus pour payer pour la deuxième phase de travaux », précise l’officer in charge du SVICC

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x