Athlétisme: Jérémie Lararaudeuse stoppé lors des séries

Avec le soutien de
Pas de record mais de l’expérience engrangée pour Jérémie Lararaudeuse à Paris.

Pas de record mais de l’expérience engrangée pour Jérémie Lararaudeuse à Paris.

L’enchaînement des compétitions aura pesé lourd pour le jeune athlète mauricien, Jérémie Lararaudeuse, à l’occasion du Meeting de Paris Wanda Diamond League qui se tenait samedi dernier. Fraîchement sacré vice-champion d’Afrique sur 110m haies, le recordman de cette discipline n’a, cette fois-ci, pu faire tomber le chrono comme il avait coutume de le faire depuis le début de la saison et s’est arrêté lors des séries à Paris. 

Il faut d’emblée souligner que du grand monde était de sortie lors de ce meeting avec notamment l’Américain Devon Allen, qui vient de courir en 12.84 à New York, le Britannique Andy Pozzi, le Polonais Damian Czykier et les Français Pascal Martinot-Lagarde, Just Kwaou-Mathey et Sasha Zhoya. Bien qu’il n’ait pu produire l’un des temps les plus rapides de sa carrière à Paris, Devon Allen est tout de même parvenu à décrocher son deuxième titre consécutif en Diamond League au 110 m haies. 

L’Américain a enregistré un chrono de 13.16 secondes pour l’emporter, suivi du Brésilien Rafael Pereira à la deuxième place avec un record personnel de 13.25 secondes tandis que Just Kwaou-Mathey a terminé troisième en 13.27 secondes. Pour le Mauricien, l’aventure a pris fin lors de la deuxième série du 110m haies (vent -1.1 m/s) où il a terminé à la septième place avec un chrono de 14.21. 

Pas de record donc cette fois-ci pour le jeune hurdler, lui qui lors de ses précédentes sorties, notamment lors des Championnats d’Afrique seniors à Maurice, avait couru à plusieurs reprises sous les 13.75, son record national sur la distance. Des chronos qui n’avaient pu être homologués en raison de vent trop favorable (audelà d’un vent mesuré à 2 mètres par seconde, aucune performance ne peut être reconnue comme record). 

Jérémie Lararaudeuse ainsi que son coéquipier Noa Bibi auront désormais les regards fixés sur le meeting international d’athlétisme de Dakar au Sénégal. Ils feront partie des quelque 150 athlètes venant de l’Afrique et de la France qui sont attendus sur ce meeting international prévu le 25 juin. 

Les athlètes africains viendront du Sénégal, du Mali, de la Côte-d’Ivoire, du Nigéria, du Burkina Faso, du Niger, du Congo Brazzaville, de la RDC, du Kenya, de l’Éthiopie, du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x