La Liga: Ancelotti décisif dans le choix de Rüdiger d'aller au Real

Avec le soutien de
Le défenseur allemand Antonio Rüdiger, recrue du Real Madrid.

Le défenseur allemand Antonio Rüdiger, recrue du Real Madrid.

Le défenseur allemand Antonio Rüdiger, recrue du Real Madrid, a déclaré lors de sa présentation ce lundi 20 juin, dans son nouveau club que ses contacts avec l'entraîneur Carlo Ancelotti avaient été l'élément décisif de son choix.

«La première fois que je suis rentré en contact (avec le Real), enfin, pas vraiment moi, mais mon agent, c'était en septembre. La seconde, j'ai parlé avec M. Ancelotti, c'était en avril», a raconté le défenseur central, arrivé libre de Chelsea. 

«Je pense que le contact avec Ancelotti a été le plus important, parce que j'ai pris la décision de jouer avec cette équipe pour Ancelotti», a estimé l'ancien de Stuttgart et de la Roma. «Il m'a dit alors qu'il me voulait, qu'il croyait en mes capacités, que je pourrais grandement aider (son équipe). C'était M. Ancelotti, quand même.»

L'international allemand a ajouté lors de sa présentation qu'il était «prêt à se battre» pour une place dans le onze de départ de l'équipe championne d'Espagne et d'Europe en titre.

«Il est clair que le Real Madrid a beaucoup de très bons joueurs, notamment à mon poste, mais je me sens assez confiant», a souligné Rüdiger.

Son arrivée va accroître la concurrence en défense centrale, où le Brésilien Eder Militao et l'Autrichien David Alaba ont brillé la saison passée.

«Vous savez qu'il va y avoir de la concurrence au Real Madrid, vous ne pouvez rien prendre pour acquis, mais je suis prêt à me battre pour ma place», a souligné Rüdiger après sa présentation à la Ciudad Deportiva du Real Madrid, dans le nord-est de la capitale espagnole.

En fin de contrat avec Chelsea, le natif de Berlin a signé pour les quatre prochaines saisons, soit jusqu'en juin 2026. Selon les médias espagnols, le joueur gagnera 9 millions d'euros nets par saison, avec une prime à la signature de 8 millions d'euros.

Rüdiger a dit avoir apprécié les remontées spectaculaires du Real Madrid lors de la dernière édition de la Ligue des champions, dont il a été avec Chelsea l'une des victimes en quart de finale.

Battus 3-1 chez eux à l'aller, les Londoniens, vainqueurs 3-2 après prolongation au retour, étaient virtuellement qualifiés à dix minutes du terme à Bernabeu, où ils menaient 3-0.

«C'était un match très spécial, très intense, pour moi c'était la première fois que je jouais au Bernabeu», s'est souvenu Rüdiger, assurant que même s'il avait déjà eu des contacts avec le club madrilène, il n'avait pas eu de difficultés au moment de jouer ce match.

«C'était facile parce que rien n'était clair à ce moment-là et même s'il y avait eu des indications, il est important d'être professionnel et à ce moment-là mon objectif était d'éliminer le Real Madrid», a-t-il indiqué.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x