20 ans d’existence: le Lycée des Mascareignes lance le baccalauréat sport

Avec le soutien de
Olivier Brochet, directeur général de l’AEFE, et Florence Caussé-Tissier, ambassadrice de France à Maurice, étaient présents pour l’occasion.  © Aurélio Prudence

Olivier Brochet, directeur général de l’AEFE, et Florence Caussé-Tissier, ambassadrice de France à Maurice, étaient présents pour l’occasion.  © Aurélio Prudence

Le 15 juin, le Lycée des Mascareignes a célébré ses 20 ans d’existence. L’événement a été marqué par la visite d’Olivier Brochet, directeur général de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE). Il a procédé au lancement de la section Excellence Sportive, soit un baccalauréat sport. 

«Nous célébrons la réalisation d’un projet, qui constitue une histoire dans l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger. C’est la première section d’Excellence Sportive créée dans les 552 établissements de l’AEFE. Je ne doute pas qu’elle fasse des émules très rapidement», a déclaré Olivier Brochet. 

Le directeur général de l’AEFE était de passage à Maurice dans le cadre des 20 ans d’existence du Lycée des Mascareignes et participait à un événement dans cette optique au siège de l’établissement, à Moka, le 15 juin. Il a félicité toutes les parties prenantes de cette initiative. Pour lui, il s’agit de proposer à des jeunes sportifs pratiquant une discipline individuelle ou collective un accompagnement pour atteindre le très haut niveau tout en poursuivant leurs études secondaires. Et ce, dans des conditions optimales. L’éducation doit les préparer à une vie complète, allant au-delà de la pratique du sport de haut niveau. 

Avec ce baccalauréat sport, le Lycée des Mascareignes peut désormais offrir à ses élèves sélectionnés des ajustements et des adaptations du curriculum, a-t-il ajouté. Selon lui, de nouvelles fédérations sportives souhaitent que leurs jeunes athlètes intègrent ce dispositif. Également présente à cette occasion, Florence Caussé-Tissier, ambassadrice de France à Maurice, a affirmé que ce projet reflète un investissement pour les passionnés du sport dans un projet d’avenir. Selon l’ambassadrice, à 800 jours des Jeux olympiques de Paris, cette discipline renforce la coopération entre les deux pays. 

L’équipe de rugby du lycée a rapporté la médaille d’argent de la Gymnasiade 2022, qui a réuni 5 000 élèves en Normandie en mai. © Aurélio Prudence

Pour sa part, Philippe Dariel, proviseur du lycée, a souligné que ce dispositif multipartenarial est façonné pour s’adapter aux besoins des athlètes de haut niveau. «C’est une vitrine pour des institutions prestigieuses, l’innovation et l’autonomie. Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher et la difficulté pour la vaincre.» 

La section Excellence sportive permet aux jeunes athlètes âgés de 15 à 19 ans d’atteindre un haut niveau dans leur pratique, tout en poursuivant leurs études dans le respect des exigences de l’éducation nationale française. Elle se veut le tremplin idéal pour ceux qui aspirent à faire carrière dans ce domaine. Les élèves sont accompagnés pendant trois ans. La première promotion se compose de 28 élèves de seconde inscrits depuis septembre 2021, dans les disciplines suivantes : rugby, football, natation, triathlon, haltérophilie, équitation, danse et badminton. 

Olivier Brochet a insisté sur l’importance de préparer des jeunes qui s’engagent par passion dans le sport à la vie qu’ils souhaitent. Il s’est réjoui que ce projet ait contribué au renforcement des liens avec Maurice, car le ministère du Sport a apporté son soutien à la réalisation de ce projet, en participant notamment à la sélection des élèves. 

La première promotion de la section Excellence Sportive se compose de 28 élèves de seconde inscrits depuis septembre 2021.  © Aurélio Prudence

Au terme d’une première année d’expérimentation, cette filière multisport semble être déjà fructueuse. En effet, l’équipe de rugby du lycée a ramené la médaille d’argent de la Gymnasiade 2022, qui a réuni 5 000 élèves en Normandie en mai dernier. 

Cette visite avait aussi pour objectif la découverte du territoire mauricien et des cinq Écoles à programme français (EPF) du réseau, dont le Lycée des Mascareignes. «Appartenir à l’AEFE est un gage de qualité, car nous bénéficions à travers la force de ce réseau d’une formation continue de notre personnel, de la mise à jour constante de tous les programmes scolaires et des meilleures pratiques éducatives», souligne le proviseur. 

Durant l’événement, les élèves ont présenté à Olivier Brochet les différentes facettes qui font l’excellence de leur école. Il a été accueilli notamment par les lauréats des Olympiades de mathématiques, des Olympiades de chimie, par les anciens élèves de la Section bilingue (Baccalauréat International) et par l’équipe qui a réalisé l’affiche gagnante du concours de l’AEFE sur l’égalité homme-femme, une affiche qui servira de tête de pont aux activités du réseau. La lauréate de la Bourse d’Excellence Major 2022, Sophia Robert, a aussi partagé son expérience du lycée et ses ambitions avec lui. 

À cette occasion, le nouveau logo de l’établissement a aussi été dévoilé pour les 20 ans d’existence.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x