L'express leaks du dimanche 12 juin au vendredi 17 juin

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Publicité
Publicité

Laissés-pour-compte

«Avoy zot travay lor zil pou al la pes pou avoy gro bal pwason pou zot fami dan Moris ou pou ki ena plis sekirite dan Agalega ?» C’est en somme ce qui émane d’une missive expédiée d’Agalega au commissaire de police plus d’une fois, mais restée sans réponse jusqu’ici, selon ses auteurs. Ces derniers dénoncent ainsi des policiers, garde-côtes et garde-pêches postés dans l’archipel. Ils allèguent que la pêche sous-marine, le marché noir, la culture de gandia, etc. y seraient des pratiques courantes. Ils demandent donc à Anil Kumar Dip d’y mettre bon ordre pour la sécurité de la population. Même archipel, autre doléance. Plusieurs parents déplorent que, depuis la rentrée des classes en février, des collégiens n’ont toujours pas de cours de science et de design, faute d’enseignants pour ces matières à Agalega. Ceux de la filière pré-vocationnelle se retrouvent dans la même situation ; ils passent leur journée à jouer au foot dans l’enceinte du collège.

Mauvaise image

À la reprise de la séance parlementaire après le tea-break jeudi, le speaker a demandé à Stéphanie Anquetil de présenter des excuses pour la photo polémique de Kalpana Koonjoo-Shah. La députée rouge s’est exécutée. Juste après, une voix a lancé «si li pa pe zoure, li pe dormi», ce qui a provoqué quelques rires parmi les députés présents. Rappelons que l’enquête sur l’affaire «zouré» n’avait rien donné.

Le récit d’un journal

Lindsay Rivière, Jean-Claude de L’Estrac et Yvan Martial, trois anciens responsables de l’express, ainsi que le photographe Pierre Argo, se sont retrouvés, cette semaine, au siège social de La Sentinelle, le temps d’une discussion avec l’actuelle direction du groupe de presse. Au menu des discussions empreintes de nostalgie et riches en anecdotes : en vue des célébrations du quotidien qui soufflera ses 60 bougies en avril prochain. Quelques événements, sobres et pérennes, auront lieu pour marquer dignement le passage de votre quotidien préféré au 3e âge. Plusieurs idées ont été brassées. Mais l’on n’en saura pas plus pour l’instant… sauf qu’on a beaucoup parlé des événements, des hommes et des femmes qui ont fait et qui font le journal, les dates et l’iconographie, de même que les combats et les causes immuables qui traversent ces six décennies. Tout un récit !

Un PPS décontenancé

Le deputy speaker n’a pas laissé le PPS Prakash Ramchurrun aller au-delà du temps réglementaire jeudi soir. Décontenancé, il s’est perdu dans les papiers qu’il lisait. Il a essayé d’égratigner un membre de l’opposition mais il n’a pas pu le faire car il avait mal calculé son temps de parole. Dans son propre camp, on a alors ri de lui : “Li pe rode tro fer, ala li defer”, confie un député plus expérimenté.

Virgin and boxer

Après Rihanna, voilà qu’on nous sort du Madonna, venant une fois encore de la part d’une jeune parlementaire qui veut étaler sa culture en Pop Music. Cette élue, qui avait traité son leader de «Pinocchio», avant d’effacer son post quand elle a obtenu le ticket du MSM avant les dernières législatives, a voulu parler de pureté ou de propreté en volant au secours du ministre Toussaint, mais son commentaire a généré cette remarque de nombreuses femmes : “So in her eyes not being a virgin = being dirty and impure. Where do we go from there if women in leadership think that way.” Cela intervient après les remarques sur «poutou rassis». Si Mahen Gungapersad a fait gagner des points à l’opposition, en revanche, la référence puérile de Joanna Bérenger au sous-vêtement de Toussaint a plongé le débat sous la ceinture. Elle aurait pu trouver mieux….

Frasques à Dubaï Expo

Ce ministre qui se prend pour un Don Juan ne cesse de nous tenir en haleine. Connu pour ses frasques quand il était employé dans le secteur hôtelier et ensuite dans le secteur public au moment il était de passage comme directeur d’un organisme parapublic, ce ministre se serait livré sans la moindre pudeur à des actes plutôt indécents à Dubaï il y a quelques mois. Alors qu’il a essayé d’étouffer cette affaire, il aurait été malheureusement trahi par des personnes faisant partie d’autres organismes présents à la Dubaï Expo...

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x