Protection de l’environnement: chacun peut contribuer en adoptant des gestes écologiques

Avec le soutien de
Marcher ou prendre le vélo au lieu de la voiture quand c’est possible. Il existe plusieurs mesures simples comme celle-ci qui peuvent être adoptées dans notre quotidien pour un environnement meilleur.

Marcher ou prendre le vélo au lieu de la voiture quand c’est possible. Il existe plusieurs mesures simples comme celle-ci qui peuvent être adoptées dans notre quotidien pour un environnement meilleur.

Protéger l’environnement, c’est l’affaire de tous car chaque individu peut y contribuer en changeant ses (mauvaises) habitudes.

Depuis le début de ce mois de juin, plusieurs journées mondiales favorisant des démarches durables, respectueuses de l’environnement sont observées. Notamment la Journée mondiale pour un Tourisme responsable et respectueux, celle du vélo le 3 juin, et même la Journée mondiale de l’environnement et des océans les 5 et 8 juin respectivement, entre autres, pour sensibiliser à la préservation et la protection de la nature dont la vie dépend et qui fait face à l’urgence climatique.

Au niveau individuel, chacun peut apporter sa contribution. Diane Desmarais, citoyenne active dans la protection de l’environnement, partage ci-contre une liste de quelques gestes écologiques, non exhaustive, qu’elle-même essaie de mettre en pratique le plus possible dans son quotidien. Des gestes écologiques combinés aux grandes mesures concrètes au niveau des entreprises et de l’État qui ont du sens.

  • Jeter les mégots de cigarette dans la poubelle, pas sur la rue ou sur les plages.
  • Choisir des produits alimentaires locaux et avec le moins d’emballages possible. Par exemple, biscuits manioc, poissons et légumes au marché plutôt qu’en grande surface, grains secs à cuire plutôt qu’en conserve ou encore en vrac.
  • Éviter de prendre des sacs en plastique même biodégradables quand on fait ses courses en magasin, on peut très souvent porter l’article dans la main, sans sac ! Ou alors, prévoir un sac réutilisable.
  • Remplir une gourde d’eau chez soi avant chaque déplacement, plutôt que d’acheter des bouteilles d’eau.
  • Éviter d’acheter des boissons dans du plastique. Par exemple, favorisez la bouteille consignée, plutôt que celle en plastique.
  • Participer au tri des déchets. Il y a des poubelles de tri installées un peu partout : plastique, cannettes, carton, ainsi que téléphones, batteries… Tous ces déchets sont toxiques pour la nappe phréatique et les produits chimiques se retrouvent dans notre eau potable, dans les rivières et ensuite dans la mer.
  • Planter un maximum autour de sa maison.
  • Pour alléger les poubelles, jeter dans un coin de jardin les déchets végétaux de la cuisine et un maximum de déchets du jardin pour le compostage. Mare-Chicose explose !
  • Marcher ou prendre le vélo au lieu de la voiture où il est possible et sûr. D’ailleurs, la Journée mondiale du vélo le vendredi 3 juin encourage son utilisation quand c’est possible. Le vélo est considéré comme un moyen de transport accessible et respectueux de l’environnement. Non seulement mieux pour l’environnement mais aussi pour la santé.
  • Ou encore prendre des transports publics ou faire du covoiturage, plutôt que sa voiture.
  • Éteindre les lumières et les prises électriques quand elles ne sont pas utilisées, pareil pour la climatisation. Privilégier les fenêtres ouvertes quand c’est possible !

À vous d’emboîter le pas pour apporter votre contribution à un environnement meilleur.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x