UoM/St Nicholas Grammar School: Campagne contre le gaspillage alimentaire

Avec le soutien de
Malgré leur jeune âge, les enfants ont donné leurs points de vue sur le gaspillage alimentaire. D

Malgré leur jeune âge, les enfants ont donné leurs points de vue sur le gaspillage alimentaire. D

L’éducation c’est aussi apprendre aux enfants ce qu’est le développement durable et le renforcement des connaissances et des valeurs pour faire face à l’insécurité alimentaire dans le monde. Dans ce contexte, une campagne de sensibilisation à la gestion des déchets alimentaires s’est tenue hier à la St Nicholas Grammar School, située à Phoenix. L’activité a regroupé des élèves du primaire âgés de deux ans et demi à cinq ans. Cette campagne est initiée par l’université de Maurice qui prévoit une série d’activités dans différentes écoles du pays, afin d’inculquer le sens des res- ponsabilités aux enfants dès leur plus jeune âge.

«La participation des enfants a été très active. J’ai été agréablement surprise de voir qu’ils s’intéressaient à la session car elle était très accessible et pratique. Les enfants ont pu partager ouvertement leurs points de vue sur le gaspillage alimentaire. Par exemple, ils ont partagé qu’une des raisons potentielles du gaspillage alimentaire est que les parents ne leur demandent pas ce qu’ils aimeraient manger avant de cuisiner. D’autres ont parlé de la façon dont les repas sont cuisinés en plus grande quantité que ce dont la famille a besoin, ce qui entraîne du gaspillage», a déclaré Marie-Claire Heerah, fondatrice et directrice de l’école.

Marie-Claire Heerah, fondatrice et directrice de l’école.

L’accent a également été mis sur la promotion d’une idée plus globale de l’éducation, qui implique une consommation responsable et la responsabilisation des jeunes en tant que futurs agents du changement. «Nous leur avons également enseigné le concept des dates de péremption et de la consommation sans risque. Nous avons remarqué que malgré leur jeune âge, les élèves pouvaient comprendre ce dont on leur parlait.»

La St Nicholas Grammar School envisage également de mettre en œuvre d’autres ini- tiatives telles que des séances régulières dans le jardin de l’école avec les élèves, pour leur apprendre à planter et à cultiver, afin de les aider à comprendre le concept d’autosuffisance et d’où vient la nourriture. Un concert «St Nicholas chante la paix» est également prévu.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x